Les 16 outils indispensables du freelance

Que ce soit pour communiquer, faire un suivi de projet, améliorer son code, trouver des clients ou tout simplement gérer sa propre image, de nombreux outils sont à la disposition du freelance.

Certains parmi cette liste sont bien connus, d’autres moins. Une chose est sûre, beaucoup sont utilisés parmi les entreprises recrutant en freelance, et les maîtriser est un atout supplémentaire pour s’intégrer sans accrocs aux équipes !

Voici notre liste des 20 outils à maîtriser pour un freelance en 2018.

Communication

Slack

Slack

C’est l’outil de communication indispensable pour le travailleur du 21ème siècle. Messagerie instantanée, archive, recherche…Il est probable que la plupart de vos clients l’utilisent ! Il est bon de noter qu’il existe d’excellentes communautés Slack, comme celle de remotive.io pour les travailleurs nomades.

Skype

Malgré l’arrivée fracassante de la concurrence, Skype reste un favori pour les appels vidéo. Utile si votre client est à l’autre bout de la planète !

Google Hangouts

C’est la réponse de Google à Skype. La qualité des appels y est parfois meilleure !

Suivi de projet

Asana

Asana, c’est l’outil de référence pour le suivi de projets en équipe, de l’idée à la conclusion ! Adieu les e-mails et réunions interminables : l’avancée des projets est visible par tous en un coup d’œil.

Trello

Trello

Trello, c’est le tableau blanc et les notes adhésives, en mode virtuel. Organisez vos pensées et vos projets (qu’il s’agisse d’une application iOS ou des travaux de votre cuisine) de manière claire et accessible de partout !

Basecamp

Basecamp, c’est l’un des leaders américains de la gestion de projet et de la collaboration en équipe. Il est utilisé par de plus en plus d’entreprises pour centraliser leurs ressources et leur communication interne.

Documents et collaboration

Google Drive (et Google Docs)

Probablement pas besoin de vous les présenter. De plus en plus d’entreprises laissent tomber la suite office de Microsoft (ou son équivalent Apple) pour Google Drive et Docs afin de stocker et partager leurs documents, organiser leurs fichiers de manière collaborative, travailler à distance sur des documents…très pratique pour un freelance !

Quip

C’est une bonne alternative à Google Docs, notamment pour les entreprises qui ne préfèrent pas trop avoir affaire à Google !

Evernote

C’est sans doute le meilleur outil de prise de note et d’organisation de ses idées ! Idéal pour organiser son activité de freelance.

Confluence

Confluence est un outil pour organiser et collaborer sur des documents à distance, utilisé par de nombreuses entreprises (et donc sans doute par vos clients) !

Développement

GitHub

GitHub permet d’héberger ses repositories de code, communiquer avec d’autres développeurs, partager des morceaux de codes ou proposer des modifications sur du code existant. Le site compte 14 millions d’utilisateurs partageant près de 35 millions de projets (avril 2016).

JIRA

JIRA

JIRA permet aux équipes devs de planifier, suivre et livrer leurs projets, le tout en un seul outil utilisé par une bonne partie des développeurs dans le monde !

Rollbar

Un outil utilisé par 80.000 entreprises pour tracker les erreurs dans leur code et en être notifié automatiquement !

Content Management Systems

WordPress

On en parlait récemment, plus besoin de le présenter : WordPress est LE système de management de contenu le plus utilisé au monde, du simple blog aux plus gros sites d’actualité. Que ce soit pour votre blog perso ou pour le compte de vos clients, WordPress est la référence

Tracking

Google Analytics

C’est le meilleur outil pour analyser le trafic et les performances d’un site web. Il est quasiment indispensable de le maîtriser lorsqu’on est freelance, que ce soit pour tracker le trafic son propre site vitrine ou pour les interactions client.

Marketplace freelance

FreelanceRepublik

FreelanceRepublik est une place de marché sélective à double entrée mettant en relation les meilleurs freelances et les plus belles entreprises ! Indispensable pour décrocher les missions qui vous correspondent vraiment si vous êtes développeur, architecte, chef de projet…

 

 

 

A lire aussi:

  1. Freelance : quel statut juridique choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *