Un bon développeur est-il forcément un bon freelance ?

Gestion du temps

Lors de l’embauche d’un développeur indépendant, les aspects techniques sont évidemment une importante considération pour savoir si le freelance correspond à votre projet. Mais un excellent développeur fait-il automatiquement un excellent développeur freelance ?

Les capacités techniques et le portfolio d’un développeur sont évidemment deux critères majeurs lors de l’embauche. Cependant, ils ne constituent qu’une petite partie de l’ensemble lorsque l’on considère un développeur freelance. Un bon freelance possèdera d’autres qualités qui en feront la personne indispensable pour mener à bien votre projet…

La communication

Si la communication est un vrai sujet dans la plupart des entreprises, un bon développeur salarié peut très bien s’en sortir en faisant le minimum sur cet aspect, en misant sur ses capacités techniques et en se “reposant” sur un team lead faisant le relais entre le développeur et les parties prenantes de l’entreprise.

Lorsque l’on travaille avec un développeur freelance, la problématique est tout autre : la communication est un outil indispensable qui sera critique pour la réussite de sa mission ! Qu’il s’agisse de s’intégrer au vol dans une équipe technique déjà existante, de pouvoir expliquer son travail ou pourquoi l’on souhaite modifier certains aspects du projet.

Alors, quand vous recrutez un développeur freelance, n’hésitez pas à vous assurer que la communication est claire dès le début sous réserve de rencontrer des ennuis plus tard dans la mission.

Ainsi, un mauvais communiquant, même s’il est un salarié exceptionnel et un virtuose technique, ne fera pas forcément un freelance efficace ! A l’inverse, un développeur communiquant de manière proactive sera un vrai plus pour votre entreprise.

La gestion du temps

Bien que la gestion du temps soit une qualité importante pour tous les développeurs, y compris les salariés qui rencontrent les mêmes problématiques de deadline et de gestion de projet, cette gestion est plus naturelle pour une équipe travaillant ensemble depuis longtemps et répondant ensemble à des deadlines dont le team lead se porte garant.

Lorsque l’on travaille avec un développeur indépendant, ses capacités de gestion du temps en totale autonomie sont critiques ! S’il s’intègre dans une équipe technique, les délais et retards mettront des bâtons dans les roues à toute l’entreprise et s’il travaille seul sur une mission, vous voudrez évidemment vous assurer qu’il puisse délivrer dans les temps.

Ainsi, un développeur moins expérimenté, peu habitué à gérer lui même son temps et ses missions, ne fera pas forcément un bon freelance immédiatement, même s’il est brillant sur le plan technique. A l’inverse, un très bon gestionnaire de projets apportera une dimension supplémentaire à votre mission et contribuera fortement à sa réussite !

L’esprit d’équipe

Esprit d'équipe

Encore une fois, on pourra dire que tout développeur doit posséder un esprit d’équipe pour travailler en harmonie avec ses collègues, son team lead ou son CTO.

Mais dans le cadre d’une mission freelance, redoublez d’attention ! Même si un freelance est techniquement parfait pour vous, il n’est pas dit qu’il soit un bon fit culturel pour votre équipe.

Pour FreelanceRepublik, parce que l’échec d’une collaboration découle le plus souvent de problèmes relationnels, les profils peuvent être complétés par des tests affinitaires. Pas de risque de voir la relation dans une impasse au bout de quelques semaines de mission !

En conclusion

Vous l’aurez compris, ces qualités font partie de celles qui font un bon développeur (tout court). Mais en freelance, elles redoublent d’importance et peuvent faire à elles seules le succès ou l’échec d’une mission.

 

A lire aussi:

  1. Entreprises : pourquoi recruter un freelance pour vos besoins techniques ?

2 Replies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *