Comment devenir freelance ?

comment devenir freelance

Si devenir travailleur indépendant est très attractif pour la liberté, les tarifs élevés et les avantages accordés par cette activité, il faut tout de même savoir exactement dans quoi vous vous lancez. Connaitre exactement le rôle et le statut des indépendants, en particulier de l’auto-entrepreneur et savoir démarrer votre activité est nécessaire. Nous vous détaillerons donc ici comment devenir freelance et vous montrerons comment vous lancer que ce soit au niveau administratif ou de la recherche de missions.

Devenir travailleur indépendant, une aventure professionnelle

Etre travailleur indépendant, c’est travailler à votre propre compte sans avoir à subir une hiérarchie et en étant totalement autonome dans votre travail. Vous aurez donc le choix de vos contrats, tarifs et horaires. La seule obligation est de vous inscrire au Registre des Commerces et des Sociétés (RCS) afin de pouvoir facturer vos clients. De par la grande flexibilité qu’il apporte, le statut de freelance vous conviendra parfaitement si vous souhaitez profiter de votre famille, voyager ou encore si vous souhaitez une seconde source de revenu à côté d’une autre activité.

Cependant, un sens de l’organisation et des connaissances sur l’administration vous seront nécessaires pour gérer au mieux votre activité de freelance. De plus, il peut être parfois difficile de trouver des missions et donc de percevoir des revenus, en particulier si vous débutez dans cette activité et n’avez pas encore un réseau très développé.

Choisissez le bon statut

Plusieurs statuts s’offrent à vous en tant qu’indépendants. Vous pouvez opter pour celui d’entreprise individuelle ou de société. Si vous choisissez cette dernière, vous pourrez devenir une Société d’Exercice Libérale (SEL), une Société Civile Professionnelle (SCP), une Société Civile de Moyens (SCM) ou encore une Société d’Exercice Libéral A Responsabilité Limitée (SELARL) ce qui vous apporte dans tous les cas l’avantage de n’être responsable qu’à hauteur du montant du capital apporté.

Si vous optez pour le statut d’entreprise individuelle, le plus simple et le plus répandu, vous pourrez constituer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) ou une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) qui garantissent dans tous les cas la protection de votre patrimoine personnel.

Une autre possibilité, la plus plébiscitée pour commencer est de devenir auto-entrepreneur.

Devenir auto-entrepreneur, l’idéal pour se lancer

L’auto-entrepreneur dispose de l’avantage de la simplicité, d’impôts calculés sur son revenu et de cotisations sociales fonction de ses revenus. Il est donc intéressant, quelle que soit votre situation de vous inscrire au statut d‘auto-entrepreneur. Pour cela il vous suffira d’effectuer une déclaration de début d’activité afin de recevoir votre immatriculation officielle.

Vous devrez ensuite compléter la déclaration de début d’activité de l’URSSAF sur https://www.lautoentrepreneur.fr/adherez.htm et fournir une photocopie de votre pièce d’identité ainsi que la photocopie de votre titre de séjour le cas échéant.

La déclaration de début d’activité se remplit de la manière suivante :

URSSAF freelance   travailleur indépendant devenir travailleur indépendant devenir free lance

Les autres champs sont à remplir selon votre situation mais ceux en rouge sont obligatoires dans tous les cas.

Vous pouvez également faire une demande d’ACCRE et l’envoyer à votre Centre de Formalité des Entreprises (CFE) dans les 45 jours suivant votre déclaration.

Vous recevrez alors dans les deux semaines qui suivent votre numéro SIRET et pourrez commencer votre activité.

Vous avez désormais rejoint l’aventure de l’entrepreneuriat, et nous vous en félicitons ! Il vous reste maintenant à dénicher vos premières missions. Notre astuce : rejoignez FreelanceRepubik ! Nous mettons en relation les entreprises avec le top 15% des freelances français. Vous économiserez ainsi du temps en prospection et vous pourrez commencer rapidement votre activité.

A lire aussi:

  1. Freelance : quel statut juridique choisir ?
Comment devenir freelance ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *