Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

Décider de se lancer en freelance est généralement synonyme d’une certaine incertitude sur le plan financier. En effet, pour les salariés qui prennent la décision de passer en freelance après un contrat à durée indéterminée, le fait de ne plus recevoir chaque fin du mois un salaire fixe demeure pendant un certain temps une situation assez complexe à gérer.

Si vous aussi vous êtes désormais en freelance et que vous voulez efficacement faire face aux éventuels imprévus financiers, alors parcourez cet article.

Même si tout va bien, toujours mettre de l’argent de côté

La vie de freelance étant le plus souvent ponctuée de recettes irrégulières, il est primordial de mettre systématiquement et régulièrement de l’argent de côté. Même si vous êtes dans une période au cours de laquelle vous multipliez les missions, il faut garder à l’esprit que cela risque de ne pas toujours être le cas.

Pour ce faire, vous devez consacrer une partie conséquente de vos revenus à l’épargne. Ainsi, vous aurez l’assurance de vous en sortir aisément durant les moments où les missions se feront un peu rares. Combien faut-il épargner au minimum ? De toute évidence, le montant de l’épargne dépendra essentiellement des dettes éventuelles, des revenus du travailleur ou de l’état de son épargne.

L’idéal serait toutefois de consacrer au moins les 1/3 de son chiffre d’affaires à l’épargne. Cela devra bien entendu être le cas à la fin de chaque mois.

Organiser son épargne pour mieux gérer les imprévus

Pour réussir à faire aisément face à d’importants imprévus financiers, il importe d’effectuer une épargne sur le long terme. Vous pouvez pour cela décider de mettre par exemple de côté l’équivalent d’environ un an de revenus.

Puisque ce type d’épargne ne peut être constitué que sur la durée, il est conseillé d’adopter une solution bancaire. Il pourra notamment être question ici d’une assurance vie. Pour plus d’efficacité, le montant épargné tous les mois devra être le même.

Pour pouvoir par ailleurs surmonter sans trop de difficultés les situations qui surviennent au cours de l’année, vous pouvez opter pour la réalisation d’une épargne à moyen terme. Cette solution pourra notamment vous aider à combler les creux d’activité auxquels sont confrontés beaucoup de travailleurs en freelance durant la période estivale.

Le principe ici consiste principalement à lisser son revenu annuel de manière à pouvoir en retirer l’équivalent d’un salaire régulier. Le montant à épargner dans le présent cas est assez variable. Ainsi, au cours des mois où vous avez de nombreuses missions, vous épargnerez beaucoup plus que durant les périodes où vous avez moins de missions.

En outre, pour pouvoir gérer aisément les dépenses exceptionnelles, il suffira de vous tourner vers l’épargne à court terme. Ce type d’épargne pourra par exemple vous permettre d’effectuer des dépenses importantes, mais imprévues comme l’achat d’un nouvel ordinateur, surtout si ce dernier est votre principal outil de travail. Vous pourrez aussi vous servir de cette épargne pour partir en vacances à la dernière minute si le besoin se fait sentir.

Toujours prospecter afin de diversifier sa clientèle

Lorsqu’on est freelance, il est primordial de ne jamais arrêter de rechercher de nouveaux clients. Dépendre d’un seul client est en effet un important risque qu’il faut à tout prix éviter de prendre, puisque cela vous placerait dans une situation assez délicate. Si le seul client que vous avez décidait de vous laisser tomber sans prévenir, votre activité cesserait automatiquement de marcher. 

Ainsi, même durant les périodes où la demande est assez forte, réservez toujours un créneau au cours duquel vous effectuerez une prospection commerciale. Cela vous permettra de garantir à l’avenir plusieurs sources de revenus.

Pour pouvoir en outre fidéliser vos clients actuels, l’idéal serait de leur proposer des offres alléchantes à long terme ainsi que des prestations au forfait. Vous aurez ainsi l’assurance de disposer de revenus récurrents. Toujours dans l’optique de fidéliser votre clientèle, vous pouvez décider d’anticiper les besoins de chacun de vos clients en leur vendant différents services associés.

Obtenir un microcrédit lorsqu’on est en freelance, est-ce possible ?

L’obtention d’un prêt bancaire lorsqu’on est en freelance est en général un véritable challenge qu’il faut relever. La difficulté d’obtenir un crédit est encore plus grande quand les taux sont assez bas. Si vous avez besoin d’une aide financière pour monter rapidement un projet qui ne nécessite pas un montant trop important, tournez-vous vers le microcrédit.

Pour l’obtenir dans les meilleurs délais, vous pouvez faire appel à finfrog. Grâce à cette plateforme, vous pourrez obtenir le microcrédit dont vous avez besoin pour financer un projet jusqu’à 600€, et ce sans avoir à fournir au préalable des justificatifs. Les prêts que ce site propose sont par ailleurs accessibles à tous et remboursables en 3 ou 4 mois pour plus de flexibilité. 

Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici