Les dépenses du développeur freelance

Dépenses du consultant freelance

Sur le blog de FreelanceRepublik, on parle souvent de l’opportunité financière que représente le freelance, de la gestion de sa trésorerie ou encore des obligations bancaires associées au status. Mais il y a une chose dont on parle trop peu : les dépenses du développeur freelance !

Ouverture de votre société

Frais freelance

Si vous choisissez le statut d’autoentrepreneur, l’ouverture de votre société sera totalement gratuite.

En revanche, dans le cas d’une EURL, SARL ou d’une SASU, des frais supplémentaires seront à prévoir : capital social, dépose du dossier au greffe du tribunal de commerce (41€50), publication au JO (variable selon les départements)…bref, il vous faudra compter quelques centaines d’euros de formalités administratives.

Si vous partez de zéro, donc, et que vous n’avez pas grand-chose de côté, ou bien que vous créez votre activité en sus d’une activité salariale, l’autoentreprise vous permettra de lancer votre activité de développeur freelance rapidement et gratuitement.

Cotisations, taxes et impôts

Impôts freelance

Charges sociales et IR

Encore une fois, selon le choix de votre statut, les frais ne seront pas les mêmes.

Dans le cas d’une autoentreprise, vos cotisations sociales seront de l’ordre de 22% de votre chiffre d’affaires, auxquels il faudra ajouter un petit pourcentage si vous êtes soumis au régime du prélèvement libératoire : comptez donc un peu en-dessous de 25% de votre chiffre d’affaire.

Dans le cas d’une EURL/SARL, vous serez soumis à l’impôt sur les sociétés, qui se situera entre 15% et 28% selon votre chiffre d’affaires, et vous paierez des charges sociales entre 30 et 45%.

Quoi qu’il en soit, les charges et l’IR constitueront le gros des dépenses du consultant freelance.

Cotisation Foncière des Entreprises

Cette CFE, comme la taxe d’habitation, dépend de la ville où se situe votre siège social et de votre chiffre d’affaires, mais l’ordre de grandeur devrait être de 250 à 2000 euros payés annuellement.

Assurances

Responsabilité Civile Professionnelle

En tant que consultant informatique freelance, c’est la seule assurance dont vous aurez a priori besoin. Elle n’est pas obligatoire, sauf pour certaines professions réglementées (médecins..) mais fortement conseillée : il peut tous nous arriver de causer des dommages à un client ! Elle se situe en générale entre 800 et 1500 euros par an.

Frais mensuels

Comptable

Il vous coûtera une centaine d’euros par mois. Cependant, si vous êtes entrepreneur, bonne nouvelle ! Vous n’êtes pas obligé d’en engager un.

Banque

Niveau banque, nous vous avons déjà parlé de Qonto : c’est la néobanque des indépendants ! Il vous en coûtera 9€ par mois pour l’offre « Solo » adaptée aux freelances.

Mutuelle

On vous en a parlé dans cet article : WeMind, c’est l’assurance santé pour les indépendants ! Le prix : à partir de 40€ mensuels. Cependant, vous pouvez choisir des services de mutuelle très chers et très complets. Citons également Alan, dans la même gamme de tarifs.

Téléphone

Enfin, pour certains, le téléphone professionnel sera indispensable. Comptez 30€ par mois pour un forfait.

Total

Vous l’aurez compris, les frais associé au consulting informatique freelance dépendent totalement de votre situation et du statut juridique choisi.

Si vous êtes autoentrepreneur, à chiffre d’affaire nul, on estime donc ici une cinquantaine d’euros de frais mensuels, auxquels s’ajouteront une petite centaine d’euros mensuels d’assurance RC Pro et une CFE minimale (entre 218€ et 519€) même si votre chiffre d’affaire est de zéro. Vous en serez cependant exempté pendant deux ans si celui-ci reste nul. Les frais sont donc réduits au maximum avec le régime de l’autoentreprise !

Pour une SARL, EURL, SASU…déjà un peu plus mûre, vous cumulerez facilement 5000€ de frais annuels avant même de payer votre impôt sur le revenu et vos charges sociales. Mieux vaut donc gérer une activité prospère !

A lire aussi:

  1. Prélèvement à la source : ce qui change pour les freelances
Les dépenses du développeur freelance
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *