Pourquoi devenir développeur front end ?

devenir developpeur front end

Que faut-il connaître et maîtriser pour devenir développeur front end ? Ce technicien du web s’occupe de toute la partie visible d’un site web ou d’une application. Il a un rôle crucial pour les entreprises, spécifiquement dans les start-up.

Voyons ensemble quels outils développeur front end il est primordial d’utiliser pour exercer dans ce métier exigeant, quelle mission pour un développeur front end freelance et quel salaire espérer.

C’est quoi un développeur front end ?

Ce développeur web va travailler sur la conception du site internet à partir d’une maquette graphique, élaborer par le graphiste-designer. Certaines start-up ont leur propre développeur front end en interne même si le métier se pratique de plus en plus en externe, en mission freelance.

Le développeur front end intervient donc sur le projet en amont, contrairement au développeur back end, qui lui travaille dans l’ombre, sur l’UI.

Lire notre article pour tout comprendre du métier de développeur front end

Il participe en collaboration avec le designer, à la création de l’interface utilisateur ; il se concentre sur l’UX.

C’est lui qui gère tous les éléments qui apparaîtront à l’écran. Vous l’aurez compris, sa mission principale est alors de rendre ergonomique et facile d’utilisation l’interface d’un site. Au quotidien, il doit gérer la programmation, ce qui le rapproche d’un intégrateur web.

À retenir : Le développeur front end optimise la cohérence de l’interface utilisateur du site en assurant le temps de chargement de ce dernier, la cohérence des maquettes avec le graphiste-designer, en fonction du cahier des charges et des besoins de son client ou employeur.

Formation développeur front end

Il est évident que de telles compétences de programmation ne s’improvisent pas. Il est donc recommandé et indispensable d’avoir une formation initiale en informatique pour être développeur front end.

Ainsi, le développeur front end junior apprendra les bases des langages de programmation les plus utilisés dans le métier : HTML5, CSS3, JavaScript

Il est courant de passer par un DUT ou BTS en informatique pour ensuite intégrer une école d’ingénieur ou faire un diplôme de second cycle en Université pour approfondir les connaissances du futur développeur.

Il est aujourd’hui possible de suivre une formation online pour devenir développeur front end. La formation développeur front end openclassroom, sur 12 mois, est accessible sans prérequis et délivre un diplôme de niveau II reconnu par l’Etat.

Lire le retour d’expérience d’un développeur front end de la communauté FreelanceRépublik

Compétences du développeur front end

Avant même d’avoir de très solides compétences dans le codage, cet UX-scientists doit avant tout être créatif. En effet, faire preuve de créativité quand on construit l’identité visuelle d’une entreprise, via sa présence digitale, fera de vous un bon développeur front end.

Quant à la partie technique, pour devenir développeur front end il va falloir que vous maîtrisiez certains prérequis…

Le développeur Front-End doit absolument maîtriser deux outils de codage : HTML5 et CSS3. Même si être expert dans ces deux domaines ne sera pas suffisant, il ne pourra pas passer à côté. Certaines normes vont devoir faire partie du bagage de ce développeur expert comme la norme W3C, qui permet de rendre accessible le site aux utilisateurs. En parallèle, il est impensable de ne pas connaître les différentes spécificités des navigateurs afin de développer un site qui soit facile d’utilisation.

Pour se différencier, quoique là aussi, la maîtrise de cet outil tend à devenir la norme dans le métier, l’expertise poussée de JavaScript est un grand plus. Son utilisation vous permettra d’obtenir les missions, pour devenir un développeur front end parmi les mieux rémunérées.

Si vous maîtrisez JavaScript avec des frameworks tels que JQuery, AngularJS, ExtjS ou encore Backbone, nul doute que ça fera une grande différence. Ces langages sont les plus utilisés aujourd’hui pour gérer l’interaction avec les utilisateurs dans un navigateur. Avoir des connaissances en traitement d’images et dans les logiciels PAO peut être valorisant.

Malgré la connaissance de ces outils, il faudra être en veille constante. Le métier évolue vite, c’est pourquoi si vous voulez devenir développeur front end, votre qualité principale doit être la curiosité.

Voir les 7 erreurs courantes, mais graves chez le développeur web

Salaire développeur front end

Comme on vient de le voir, le salaire du développeur front end dépend des outils maîtrisés. Nous allons voir approximativement à combien vous pouvez vous attendre en fonction de votre expertise.

  • Pour un développeur front end débutant qui maîtrise les bases du langage HTML5 et CSS3, un salaire entre 30 000 et 35 000 euros par an est envisageable
  • Pour un développeur front end expérimenté qui en plus des classiques outils de codage, maîtrise un à plusieurs frameworks, comptez entre 40 000 et 42 000 euros par an
  • Pour un développeur front end expérimenté avec de l’ancienneté, le salaire peut grimper jusqu’à 52 000 euros par an

Si vous êtes ou souhaitez devenir développeur front end freelance, il faut définir votre TJM. En moyenne le tjm pour un développeur front end freelance se situe autour de 500€.

  • Pour un développeur entre 0 à 2 ans d’expérience, le tarif moyen est de 500 euros/ jour
  • Pour un développeur entre 2 à 7 ans d’expérience, le tjm est de 600 euros.

Lire aussi : Où trouver des clients quand on est développeur web ?

Pourquoi devenir développeur front end ?

Le profil d’un tel développeur est de plus en plus recherché par les entreprises. Il n’est donc pas difficile de trouver un emploi développeur front end, à condition d’être formé et de rester en constante évolution. Voyons ensemble quels sont les points positifs et négatifs du métier :

  • Être développeur front end permet de travailler sur des projets variés, qui se ressemblent rarement. Toutes les interfaces à réaliser auront leurs particularités propres
  • C’est intéressant d’intervenir en amont d’un projet ; le développeur front end vs intégrateur web, c’est un peu la même chose. Ils prennent un projet sous forme de maquette image ou HTML et lui donne vie jusqu’à l’obtention d’un site complet, utilisable par les internautes

Dans les côtés négatifs on pourrait relever deux choses qui font obstacle pour devenir développeur front end :

  • Il faut absolument suivre les évolutions technologiques pour rester au niveau. Ce qui signifie faire de la veille et se former fréquemment aux nouveaux outils du développeur front end
  • Le développeur front end est limiter à la partie visible du site, il ne mettra donc pas les mains en interne, ce qui peut être frustrant en fonction des compétences maîtrisées

Lire aussi : Comment être développeur web et étudiant en même temps ?

Mission développeur front end

En résumé ce qu’il faut retenir si vous voulez devenir développeur front end. Il faudra faire la :

  • création à partir d’une maquette graphique des pages web avec les codes appropriés
  • vérification de la compatibilité du site web avec les différents navigateurs comme Google, Bing, Firefox, Safari, etc.
  • s’assurer que le site mis en ligne dispose d’une navigation fluide, rapide et claire pour l’utilisateur
  • faire en sorte que le site web soit conforme avec les normes en vigueur comme la W3C

Les plus pour être un bon développeur front end qui fait la différence :

  • assurer la correction des éventuelles erreurs du site
  • travailler l’optimisation du site en référencement naturel SEO grâce à la création d’un code

Lire aussi : Faut-il accepter toutes les missions quand on est développeur freelance ?

On espère avoir éclairci les zones d’ombres sur le métier de développeur front end. Si vous cherchez ce type de profil, contactez-nous, nous mettons en relation des freelances experts dans leur domaine en relation avec les entreprises.

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note globale / 5. Nombre de votes

Puisque vous avez trouvé cet article utile ...

Partagez le sur les réseaux sociaux 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *