Devenir freelance, les 7 avantages du statut Auto-Entrepreneur

-

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Si vous souhaitez devenir freelance, l’une des toutes premières étapes sera de choisir sous quel statut vous allez vous lancer. Vous devrez pour cela comparer les différents statuts afin de déterminer les avantages et les inconvénients de chacun.

Et s’il y a un statut que les freelances affectionnent particulièrement, c’est bien le statut auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur, c’est la même chose). Et pour cause, le régime de l’auto-entreprise présente plusieurs avantages non négligeables. À travers cet article, vous allez justement découvrir les 7 avantages du statut Auto-Entrepreneur.

Avantage n°1 : Des démarches de création plus simples en auto-entreprise

Le tout premier avantage de l’auto-entreprise, c’est les démarches de création. En effet, parmi tous les statuts existants, le statut auto-entrepreneur est celui dont les formalités de création sont les plus simples.

Vous n’aurez pas de statut de société à rédiger et une liste de documents interminable à fournir. Vous n’aurez pas non plus besoin d’apporter un capital à votre auto-entreprise pour sa création, comme c’est le cas lorsque l’on souhaite créer une société (SARL, SAS, etc.).

Vous devrez simplement remplir un formulaire de création en ligne, que l’on appelle le cerfa P0. Méfiez-vous toutefois, car selon le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez exercer, le site officiel sur lequel effectuer vos démarches d’inscription ne sera pas le même (il existe 3 sites officiels pour créer son auto-entreprise).

mission freelance

De plus, vous devrez faire certains choix lors de votre inscription qui peuvent avoir des conséquences sur vos éventuelles indemnités chômage, ou encore sur le montant de votre impôt. Si vous n’êtes pas à l’aise, le mieux reste de vous faire accompagner par un expert en création d’entreprise. Ce dernier pourra vous guider et vous aider à faire les meilleurs choix en fonction de votre situation personnelle.

Avantage n°2 : L’inscription en tant qu’auto-entrepreneur est gratuite

Le deuxième avantage concerne le coût de création d’une auto-entreprise. Contrairement aux autres formes juridiques, vous n’aurez aucun frais à payer pour la création de votre statut auto-entrepreneur (à condition de vous débrouiller seul.e sur les sites officiels).

Bien évidemment, si vous décidez de vous faire accompagner, vous devrez payer des frais d’accompagnement. Mais là-encore, les frais restent plus faibles que pour une création de société ! Pour la création d’une auto-entreprise, comptez entre 40 et 150€ selon le niveau d’accompagnement choisi (pour une société, les frais d’accompagnement peuvent monter jusqu’à 1500€ ou plus !).

Avantage n°3 : La gestion est simplifiée au maximum

Le 3ème avantage réside dans la simplicité de gestion associée à ce statut. En effet, la comptabilité des auto-entrepreneurs est allégée.

Ainsi, vous n’aurez pas à produire de bilan comptable et de liasse fiscale chaque année (et donc pas besoin de faire appel à un expert-comptable !). Il vous suffira de tenir des livres de comptes : un livre de recettes dans lequel vous indiquerez dans l’ordre chronologique vos encaissements de chiffre d’affaires, et un registre des achats dans lequel vous pointerez vos frais professionnels (facultatif si vous ne vendez pas de marchandises).

Vous devrez également produire des factures pour vos clients, qui devront respecter un certain formalisme et comporter certaines mentions obligatoires. Toutes vos factures (celles que vous émettez et celles que vous recevez) devront être conservées pendant 10 ans.

Enfin, pour la déclaration d’impôt, c’est également assez minimaliste comparé à une société classique. Il vous suffira de remplir, chaque année, un feuillet complémentaire à la déclaration de revenu 2042 de votre foyer fiscal. Il s’agit du formulaire 2042-C-Pro, sur lequel vous devrez reporter le montant total de chiffre d’affaires encaissé au cours de l’année dans les différentes catégories d’activité (artisanale, commerciale ou libérale).

Avantage n°4 : Pas de charges sociales à payer en l’absence de chiffre d’affaires

L’une des choses qui peut faire le plus peur quand on veut se lancer en tant que freelance, ce sont les charges à payer… Et bien encore une fois, le statut auto-entrepreneur a un avantage de taille par rapport à d’autres statuts : si vous n’avez pas de chiffre d’affaires, vous n’aurez pas de cotisations sociales à payer !

En effet, vos cotisations sociales seront calculées de manière mensuelle ou trimestrielle, en fonction de votre CA du mois (ou trimestre) précédent, en appliquant un pourcentage (22% pour les activités de services et 12,8% pour les activités de ventes de marchandises). Et bonne nouvelle : 22% ou 12,8% de 0… ça fait 0 ! Vous n’aurez aucune cotisations sociales minimales ou forfaitaires à payer si au cours d’un mois ou d’un trimestre vous n’encaissez pas de chiffre d’affaires.

Attention : Même si vous n’avez pas encaissé de chiffre d’affaires, vous devrez quand même faire une “déclaration à 0” à l’URSSAF, sous peine d’avoir une pénalité d’environ 50€ en cas d’absence ou de retard de déclaration !

Avantage n°5 : Les charges sont simples à anticiper en auto-entreprise

Pour aller un peu plus loin concernant les charges, on peut même dire qu’elles ont l’avantage et le mérite d’être assez simples à anticiper du fait de leur transparence.

En effet, la plupart de vos charges fiscales et sociales sont calculées selon un pourcentage de votre chiffre d’affaires. Pas de mauvaise surprise donc, puisque vous saurez assez précisément combien mettre de côté pour payer vos cotisations sociales et vos impôts !

La seule taxe qui reste assez complexe à anticiper, c’est la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE). Pour les auto-entrepreneurs, elle peut varier entre 200 et 3600€ par an, en fonction de votre chiffre d’affaires et d’autres critères (valeur locative de votre local ou adresse professionnelle et surface occupée pour les besoins de votre activité, et un taux d’imposition voté par votre commune).

Avantage n°6 : Une exonération de TVA en dessous de certains seuils

Toujours pour aller dans le sens de la simplification de la gestion comptable, les auto-entrepreneurs bénéficient d’une exonération de TVA en dessous de certains seuils de chiffre d’affaires. C’est ce que l’on appelle le régime de franchise en base de TVA.

Ainsi, si vous réalisez moins de 34 400 € de CA dans l’année en prestations de services, ou moins de 85 800 € de CA en ventes de marchandises, vous n’aurez pas à facturer de TVA à vos clients (et vous pourrez donc facturer 20% de moins que vos concurrents sous un autre statut, ou avoir 20% de marge en plus si vous facturez au même prix !). Vous n’aurez pas non plus de déclaration de TVA à effectuer chaque mois ou chaque année auprès des impôts.

En contrepartie, vous ne pourrez pas non plus récupérer la TVA payée sur vos achats et frais professionnels.

Avantage n°7 : La possibilité de cumuler plusieurs activités

Enfin, le dernier avantage du statut auto-entrepreneur, c’est qu’il vous sera possible de le cumuler avec un autre statut (étudiant, salarié, retraité, demandeur d’emploi…). Vous pourrez ainsi cumuler vos revenus de vos différents statuts, de quoi mettre un peu de beurre dans les épinards !

De la même manière, vous pourrez tout à fait exercer plusieurs activités distinctes au sein d’une seule et même auto-entreprise. Vous pourrez par exemple proposer de la création de site internet et avoir également une activité de vente en ligne via un site e-commerce avec la même auto-entreprise.

Voilà, vous connaissez maintenant les principaux avantages du statut auto-entrepreneur ! Mais attention, qui dit avantages dit aussi certains inconvénients… Par exemple, vous ne pourrez pas déduire vos charges de votre chiffre d’affaires, vous ne pourrez pas récupérer la TVA sur vos achats et frais professionnels, et vous serez limité en termes de chiffre d’affaires. Découvrez tous les inconvénients du statut auto-entrepreneur dans cet article.

Le statut auto-entrepreneur n’est donc pas adapté à tous les projets de création d’entreprise. Avant de vous lancer, pensez donc à vérifier si le statut auto-entrepreneur est bien adapté à votre projet ! Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez télécharger le guide sur le statut auto-entrepreneur réalisé par les experts de Mon-AutoEntreprise.fr

Thomas Vermeule
Thomas Vermeulehttps://www.mon-autoentreprise.fr/
Président co-fondateur de Mon-AutoEntreprise.fr

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Savoir fixer ses tarifs et estimer sa rentabilité quand on est freelance

Le temps du freelance est précieux car en tant que travailleur indépendant, il consacre souvent beaucoup de temps à son activité et à la...

Comment se créer un portfolio avec le README GitHub

Si GitHub est un outil bien connu des développeurs ; il en est des fonctionnalités qui le sont moins. Par exemple, et c'est le...

Le devis du freelance

Établir un accord commercial avec ses clients peut revêtir différentes formes. Il est parfois nécessaire de rédiger un document officiel tel qu’un contrat de...

Gérer ses relations clients pendant la crise quand on est freelance

Bien que de plus en plus de salariés aspirent à se lancer dans une activité indépendante, le projet semble souvent trop risqué pour être...

Sébastien Souphron : « La flexibilité que m’offre le freelance m’a permis de créer un organisme de formation »

Sébastien Souphron a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks pour nous parler de son expérience du freelancing. Il nous explique ce qui l'a...

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances : Trouvez une mission !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur FreelanceRepublik.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici