Diversifier ses activités et ses revenus quand on est freelance : avantages et inconvénients

-

Vous êtes freelance ?

Comme plus de 25 000 freelances, rejoignez FreelanceRepublik, et recevez des offres de missions tech à la mesure de votre talent. +50 nouvelles missions par semaine !

Diversifier ses activités professionnelles est une préoccupation légitime lorsqu’on est freelance. 

En effet, les aléas d’une activité indépendante conditionnent souvent les travailleurs indépendants à anticiper les fluctuations potentielles de leurs revenus et de leur trésorerie.

La diversification des activités est en effet, une stratégie visant à la croissance de l’entreprise en répartissant les risques financiers ainsi que les compétences et les domaines d’activités stratégiques.

Toutefois, diversifier ses activités soulève des interrogations, car il n’est pas toujours simple de savoir si la gestion de différentes activités est un investissement de temps qui permettra au freelance d’assurer une certaine stabilité économique et si cela sera rentable.

Bien que le freelance soit par nature un “ expert de la polyvalence ” touchant à des domaines variés (gestion de l’activité professionnelle, gestion de l’administratif et comptabilité de son activité, prospection, créativité etc) ; diversifier une activité présente aussi le risque de la dispersion pouvant impacter l’expertise du freelance.

Alors, quels sont les avantages et les inconvénients de la diversification des activités quand on est freelance ? Faisons le point.

Diversifier ses activités versus diversifier sa clientèle

Différentes raisons peuvent motiver un freelance à diversifier ses activités. Parmi celles-ci, il y a d’abord un facteur économique important. 

En effet, le choix de la pluriactivité permet de consolider un socle de revenus stable puisque si une activité est en perte de vitesse l’autre ou les autres activités peuvent prendre le relais ou compléter les revenus d’une activité principale.

A titre d’exemple, un freelance peut offrir à la fois des services en tant que développeur web et en tant que web designer. Bien que les deux activités soient proches, elles sont bien distinctes et le freelance peut temporairement avoir plus de demandes dans une de ces deux spécialités.

Il est aussi possible pour le freelance de trouver un juste équilibre lui permettant de se focaliser sur une activité principale tout en diversifiant ses sources de revenus. Pour cela, la stratégie consistera à préserver une activité unique en privilégiant la diversification de sa clientèle grâce à différents canaux d’acquisition.

Concrètement, la diversification de la clientèle consiste pour le freelance à exercer une activité principale auprès de différents clients démarchés par divers moyens tels que le site web d’entreprise, les réseaux sociaux, les salons professionnels et autres plateformes spécialisées de mise en relation entre freelances et clients etc.

La diversification de la clientèle permet une variété des sources de revenus avec l’avantage supplémentaire de pouvoir se focaliser sur une seule activité.

Quels sont les avantages d’une diversification des activités ?

La diversification des activités présente plusieurs avantages.

Au-delà du facteur financier que nous avons évoqué plus haut, la diversification permet également au freelance d’acquérir de nouvelles compétences et un nouveau savoir-faire constant. Une vraie valeur ajoutée qui participera au développement futur de son activité.

La pluriactivité contribue aussi à l’accélération de la notoriété du freelance amené à répondre à davantage de demandes et donc à se faire connaître plus rapidement.

Enfin, la diversification est aussi un moyen privilégié pour le freelance afin d’élargir sa zone de confort en sortant de ses spécialisations initiales. Un exercice améliorant la polyvalence et la confiance en soi nécessaires à la promotion d’une entreprise.

Les risques d’une trop grande diversité des activités

La diversification des activités du freelance est une stratégie parfois délicate à mettre en place car elle peut porter préjudice au freelance si elle est mal maîtrisée.

En effet, la diversité d’activité peut présenter l’inconvénient de disperser le freelance dans ses activités et faire perdre en qualité ses prestations.

De même, l’image d’une pluriactivité peut parfois freiner l’adhésion de certains prospects ayant davantage confiance en un prestataire qui présente un domaine d’activité précis. 

Une activité ciblée est en effet souvent considérée comme une expertise de qualité par les prospects car elle permet d’identifier les compétences et savoir-faire du freelance plus facilement.

Diversifier ses services sans diversifier ses activités : un bon compromis ?

La frontière est floue entre la notion d’activité et la notion de service.

L’activité professionnelle est l’ensemble des actes se rapportant à l’exercice d’une profession susceptible de produire un revenu.

Les services proposés dans le cadre de l’activité sont les prestations économiques qui mettent à disposition un savoir-faire intellectuel et/ou technique. L’ensemble des services offerts par un freelance détermine son activité ou ses activités.

Par conséquent, un freelance peut avoir plusieurs activités distinctes dont les services sont totalement différents ou bien avoir une activité principale déclinant une variété de services.

Un bon compromis pourrait être celui du maintien d’une seule activité principale évitant au freelance de se disperser dans des activités secondaires tout en élargissant sa gamme de services. 

Cette option présente l’avantage de pouvoir se concentrer sur une activité principale tout en faisant évoluer l’entreprise. 

Il appartient toutefois au freelance de déterminer le contexte qui convient le mieux à sa personnalité et à sa capacité à gérer une multi-activité.

Est-il légal de diversifier ses activités et ses revenus dans le cadre d’une micro-entreprise ?

Il est tout à fait possible d’exercer plusieurs activités dans le cadre d’une seule et même micro-entreprise. Il n’est en revanche pas possible de créer plusieurs micro-entreprises car une personne physique ne peut avoir qu’une seule micro-entreprise.

Lorsque le micro-entrepreneur a plusieurs activités au moment de la création de la micro-entreprise, le micro-entrepreneur doit déclarer l’activité principale et les activités secondaires.

Lorsque le micro-entrepreneur souhaite ajouter une activité après la création de la micro-entreprise, la modification doit être effectuée auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises).

Il faut enfin relever que le micro-entrepreneur doit être vigilant à tenir une comptabilité distincte selon ses différentes activités et veiller à appliquer les taux de cotisation propres à chacune de ses activités.

Sources

economie.gouv.fr

Myriam Feghoul
Myriam Feghoul
Juriste de formation, j’accompagne les entreprises et les professionnels du droit dans la création du contenu juridique de leur site internet et blog afin d’accroître leur visibilité en ligne. Je décrypte l’actualité juridique afin de transmettre une information juridique intelligible et de qualité à vos internautes. Spécialisée en droit social et droit des sociétés, je rédige également dans les matières du droit de la famille, droit de la propriété intellectuelle et droit des affaires.

Partager cet article

Newsletter

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Missions Freelance !

Comme plus de 25 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici