Êtes-vous un développeur freelance en puissance ?

développeur freelance

Sur le territoire français, les freelances ont triplé en moins de 10 ans.

Indépendance, flexibilité, rémunération à la hausse, missions sur mesure… Le freelancing possède bien des avantages. En tant que développeur IT compétent, ce mode de travail nomade vous interpelle ? Freelancerepublik vous propose 6 questions pour évaluer votre potentiel de développeur freelance avant de faire le grand saut !

#1. Le modèle freelance est-il fait pour vous ?

En France, la majorité des freelances a moins de 35 ans. Pour autant, ce mode de travail est-il réservé aux jeunes développeurs web ? Beaucoup de jeunes diplômés préfèrent faire leurs armes dans une agence web ou une SSII avant de se lancer dans le freelancing. Au contraire, d’autres envisagent le travail indépendant comme une bonne opportunité pour collaborer avec des grands groupes. Tout dépend donc de votre confiance en vous, de vos expériences professionnelles passées et de votre capacité à vous former au quotidien.

Développeur Full stack expérimenté souhaitant s’émanciper d’une hiérarchie pesante ; profil C/C++ tenté par l’entreprenariat depuis des années… Quels que soient son âge, son degré d’expertise ou ses motivations, chaque profil peut inventer le modèle freelance qui lui convient !

#2. Avez-vous les principales caractéristiques d’un bon développeur freelance ?

Pas toujours évident de poser un regard critique et constructif sur ses compétences. Et pourtant ! Avant de vous lancer, mieux vaut analyser votre profil avec minutie. Vous possédez les 5 qualités suivantes ? Alors il y a fort à parier que vous deviendrez un excellent développeur freelance.

  •  Le perfectionnisme est votre plus bel atout. Vos compétences algorithmiques et syntaxiques sont à jour, votre code est propre, bien documenté et maintenable dans la durée.
  •  Vous aimez travailler en autonomie, et vous êtes d’un naturel indépendant et persévérant.
  •  Votre profil est celui d’un aventurier de la programmation informatique, toujours en quête de solutions nouvelles.
  •  Vous connaissez les méthodes agiles et vous avez une expérience de lead solide.
  •  Code-review, pair-programming, communication et esprit d’équipe… En tant que développeur web freelance, vous savez faire preuve d’autonomie sans jamais jouer perso. En bref, vous avez l’habitude de collaborer avec d’autres professionnels du secteur informatique.

#3. Est-ce le bon moment pour faire le grand saut ?

Avant de vous lancer à corps perdu dans des démarches pour devenir auto-entrepreneur, prenez le temps de la réflexion. Là encore, le décision finale vous appartient. Devenir freelance n’est pas un choix par défaut ou une fuite en avant. Mais plutôt une décision mûrement réfléchie, qui peut rapidement devenir une aventure exaltante… ou pas !

Compte tenu de la fluctuation des revenus des freelances débutants, difficile de devenir un freelance serein dans certains cas ; notamment si vous devez financer les études de vos aînés, la maison de retraite de vos parents et tous les frais de la vie courante…

En tant que jeune actif, vous êtes libre comme l’air ? Vous disposez d’un filet de sécurité financier suffisant pour tenter l’aventure freelance ? Afin de jongler entre vie privée et vie professionnelle avec souplesse et sans prise de tête, relisez notre article à ce sujet.

#4. Savez-vous quelle routine de travail adopter ?

Le travail indépendant offre de grandes libertés, notamment sur le plan organisationnel.

De ce point de vue, vous êtes le seul maître à bord ! Avant de sauter dans le grand bain du développement web indépendant, n’occultez pas les aspects pratiques du métier. Où allez-vous travailler ? Comment jongler entre les missions tout en facturant au mieux le temps passé sur chaque projet ?

Coworking, méthode Pomodoro, outils de Time Tracking… Pour composer une routine de travail saine et performante, piochez dans nos articles à ce sujet :

#5. Êtes-vous en mesure de vous démarquer ?

Les détracteurs du modèle freelance mettent en avant la précarité du statut d’auto-entrepreneur. Au contraire, les défenseurs du freelancing voient en lui le futur du travail. Mais une chose est sûre : le marché du développement web est en pleine expansion… et de nombreux développeurs freelances comptent bien y trouver leur place !

Et pour se démarquer face à des milliers de freelances informatiques, une solution existe : se spécialiser. Si vous avez une appétence naturelle pour un domaine, pourquoi ne pas l’envisager ? Certains Freelances PHP se consacrent ainsi à des technos spécifiques telles que Symfony ou CakePHP… Tout en gardant un œil sur Laravel et Zend !

Pour dénicher un secteur porteur et peu concurrentiel, jetez un œil à cet article sur les 5 spécialités sur lesquelles parier.

#6. Connaissez-vous les compétences propres aux freelances ?

Un bon développeur web est-il un bon freelance ? Vaste question ! Quoi qu’il en soit, les développeurs freelances possèdent une fibre entrepreneuriale solide qui leur permet de pérenniser leur activité. Compétences commerciales, gestion administrative, comptabilité… Autant de qualités qu’ils sont amenés à développer au-delà de leur cœur de métier.

Votre profil n’est pas franchement celui d’un pape de la communication ou d’un roi de la finance ? Heureusement, des outils et des services performants vous aident à gérer le quotidien de votre entreprise.

Vous possédez toutes les qualités d’un développeur freelance en puissance ? Grâce à Freelancerepublik, rejoignez une communauté de freelances Tech’ passionnés et trouvez des missions à la hauteur de vos compétences !

 

A lire aussi:

  1. Comment mettre en valeur son activité de freelance sur LinkedIn?
Êtes-vous un développeur freelance en puissance ?
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *