Comment concilier freelancing informatique et salariat ?

Développeur exerçant une activité de feelancing informatique

Qu’ils soient intégrateurs, ingénieurs réseaux ou encore développeurs, de nombreux professionnels informatiques travaillent dans des agences de communication et des SSII. Certains d’entre eux aimeraient entreprendre une activité de freelance en parallèle. Une expérience utile pour tester son potentiel en tant que travailleur indépendant avant de se lancer, peut-être, à temps complet.

Que faut-il savoir pour créer son entreprise tout en conservant son emploi quotidien ? Comment concilier freelancing informatique et salariat ?

Freelancerepublik vous donne trois pistes à suivre pour entamer une carrière de freelance informatique sereinement, tout en restant un salarié au top.

1. Choisir le bon cadre légal

Sur la scène du développement web freelance, les développeurs JavaScript solo ou encore les programmeurs PHP indépendants possèdent des compétences algorithmiques et syntaxiques multiples. Et les statuts juridiques relatifs à leur activité sont tout aussi diversifiés… ou presque !

Ne rien laisser au hasard

Entreprise individuelle, EURL, SARL, SASU/SAS… Avant de plonger dans le grand bain du freelancing informatique, relisez nos articles pour :

Focus sur le statut d’auto entrepreneur

Depuis sa création en 2009, ce régime social simplifié a considérablement évolué et rencontre un grand succès. Ainsi, le 1er janvier 2018, le plafond du chiffre d’affaires a presque doublé, avec un bond de 32 900€ à 70 000€ pour les prestations de service et les professions libérales. Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent tester leur activité de freelancing informatique sans se soucier de leur seuil fiscal.

2. Anticiper les aspects pratiques du freelancing informatique

Quel que soit votre cursus de programmation, exercer une activité de freelance informatique demande du temps… Et un espace de travail adapté.

Temps de travail dédié

Votre emploi du temps dans l’entreprise a-t-il vocation à évoluer prochainement ? Quand travaillerez-vous sur vos missions freelances ? En soirée, le weekend ? Les réponses vous aideront à déterminer le nombre d’heures hebdomadaires consacrées à votre activité de freelancing informatique. L’occasion, le cas échéant, de trouver des solutions pour optimiser votre temps de travail.

Lieu de travail adapté

La plupart des freelances informatiques par ailleurs salariés choisissent de travailler chez eux. Une bonne idée pour gagner du temps. Mais d’autres options existent pour les développeurs full stack freelances qui n’auraient pas la possibilité d’installer un multiscreen à leur domicile. Notamment :

  • le coworking,
  • la location d’un bureau privé,
  • la location d’un bureau partagé…

Seul impératif : anticiper et faire les comptes. Le coût du bureau, quel qu’il soit, ne doit pas empiéter trop largement sur le reste à vivre.

3. Cloisonner ses priorités professionnelles et ses missions de freelancing informatique

Que votre ambition soit de devenir freelance à temps complet ou de continuer à mener de front freelancing informatique et salariat traditionnel, veillez à bien séparer ces deux activités.

Relire le contrat de travail et la convention collective de l’entreprise

Avant de vous lancer, assurez-vous que votre futur travail indépendant ne nuise pas à votre employeur. Une éventuelle clause d’exclusivité ou de non-concurrence vous empêcherait d’exercer une activité rémunérée en parallèle de votre travail salarié… En cas de non-respect, gare au licenciement !

Observer quelques règles de bonnes conduites élémentaires 

Malgré un emploi du temps chargé, n’envisagez jamais de travailler sur vos missions de freelancing informatique pendant vos heures de travail en entreprise. De même, n’utilisez pas les ressources de l’entreprise comme les outils en ligne ou les ordinateurs dans le cadre de votre travail indépendant. Quelques règles de bon sens qui vous aideront à cloisonner vos deux activités… Tout en restant en bons termes avec votre supérieur hiérarchique.

Développeurs Android, futurs développeurs freelances C/C++… Vous avez désormais toutes les cartes en main pour concilier freelancing informatique et salariat.

Prochaine étape : trouver des missions passionnantes ! Comme Jean Marius, n’hésitez pas à rejoindre Freelancerepublik, la plateforme à double entrée qui réunit les plus belles entreprises avec les meilleurs freelances informatiques.

 

A lire aussi:

  1. Freelance : quel statut juridique choisir ?
Comment concilier freelancing informatique et salariat ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *