Développeur freelance : 6 mauvaises habitudes à perdre

Mauvaises habitudes

Gérer sa carrière de développeur freelance s’apparente à la gestion d’une entreprise, et les mauvaises habitudes se prennent vite. Et cette fois, personne sur le dos pour nous dire de les corriger : c’est la joie (et le danger) d’être son propre patron !

Voici 6 mauvaises habitudes rencontrées fréquemment chez les développeurs freelance (et les autres), à corriger sans trop tarder si vous vous reconnaissez !

Mal gérer son temps

La gestion du temps est une qualité vitale pour tout développeur freelance qui se respecte. La gestion du temps est bien sûre importante pour mener à bien ses projets, surtout s’ils s’inscrivent dans la durée, mais surtout pour donner une excellente impression professionnelle à ses clients.

Qu’il s’agisse de deadlines, meetings en ligne ou en personne, redoublez d’attention et soyez ponctuels ! Google Calendar (ou similaire) devrait vous aider à ne rien laisser passer.

Le talent ne fait pas tout : si vous êtes doué, mais jamais à l’heure, peu de chances que votre client fasse de nouveau appel à vos services ou vous recommande à ses pairs.

Laisser filer ses leads

Vous venez de vous engager pour une mission de plusieurs mois quand une entreprise vous contacte pour un projet ? Non, ne mettez pas ce mail à la poubelle (ou, comme cela arrive plus fréquemment, ne repoussez pas la réponse à l’infini jusqu’à qu’il soit trop tard)…

Répondez à chaque demande entrante concernant vos services, même si vous n’avez pas le temps actuellement ou que le projet ou budget ne vous semblent pas cohérents.

Ces clients garderont un bon souvenir de vous, et pourraient même être prêts à modifier leurs conditions (délai, budget, longueur du projet…) immédiatement.

Communiquer uniquement par e-mail

On a tous connu ça : en commençant notre activité de freelance, on tend à minimiser les interactions en face à face (collègues, supérieurs…) et les conversations de vive voix ou par téléphone deviennent vite une corvée.

Le « stress du coup de fil » peut être évité en préparant bien ses appels (délai, points à discuter) et en ne laissant pas trop de temps s’écouler entre deux conversations. A force d’enchaîner les missions, ces rendez-vous vous paraîtront naturels !

Écrire de mauvais e-mails

Les e-mails, justement : lorsqu’on en écrit, exit les fautes et les mauvaises tournures ! Rien n’est moins professionnel qu’un mauvais email, mal structuré ou difficile à comprendre. Une faute de temps en temps est bien naturelle, mais un email qui en est bourré fera fuir un client, même s’il a un très fort besoin de votre talent !

Si la grammaire ou l’orthographe ne sont pas votre fort, n’hésitez pas à les faire relire par un proche avant de les envoyer au client.

Si un client vous envoie un e-mail appelant une réponse détaillée, ne répondez pas en diagonale et prenez le temps de répondre à ses inquiétudes point par point, quitte à le faire un peu plus tard. Il est toujours acceptable de répondre à un e-mail dans un délai de 24h.

Être trop impersonnel

Vous êtes une véritable machine technique, maîtrisant à la perfection les compétences demandées par le client. Cependant, personne n’aime faire du business avec un robot, surtout si la mission s’effectue à distance.

Ca peut paraître évident, mais impliquez-vous : soyez sympa, ne parlez pas que de boulot, connectez avec vos clients et prospects sur LinkedIn, et passez un coup de fil de temps à autre (si vous travaillez à distance) pour s’assurer que la mission se passe bien des deux côtés !

Ne pas se mettre à jour

On évoquait dans un article récent les meilleurs sites d’autoformation pour les freelances. Le développement web (et le monde de la tech en général) est en mouvement perpétuel. Vos skills d’aujourd’hui ne seront peut-être plus au goût du jour demain. Alors n’attendez pas, l’apprentissage, ça se pratique au quotidien !

 

A lire aussi:

  1. Retour d’expérience: Jonathan, développeur front-end AngularJS en freelance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *