PHP 5 est mort, vive PHP 7 !

Vous le savez peut-être déjà, PHP est un langage informatique permettant de créer des sites internet. Très populaire chez les développeurs comme chez les employeurs, le langage PHP est en constante évolution.

Mais saviez-vous que depuis le 31 décembre la version 5 de PHP, c’est-à-dire la plus utilisée, n’est plus maintenue ? Nous saisissons aujourd’hui cette occasion pour faire un point sur PHP et ses différentes versions !

L’histoire (rapide) de PHP

Créé en 1994 par un dénommé Rasmus Lerdorf souhaitant suivre les visiteurs consultant son CV en ligne, PHP est aujourd’hui un langage très populaire. D’après W3Tech, ce sont même 78.9% des sites internet qui été créé en PHP (chiffres de décembre 2018) !

Depuis sa création, ce langage a énormément évolué. Son histoire a connu 6 versions majeures :

  • PHP 1 (1994) : à l’époque une simple suite d’outils, PHP n’était pas encore considéré comme un langage à part entière ;
  • PHP 2 (avril 1996) : le code est entièrement réécrit et PHP devient un langage informatique. 2 ans plus tard, 1% des sites internet étaient créés avec ce langage ;
  • PHP 3 (1997) : deux étudiants israëliens ont entièrement revu le cœur du langage et l’enrichissent. A son apogée, le langage est installé sur 10% des serveurs ;
  • PHP 4 (mai 2000) : les deux étudiants ne s’arrêtent pas là et continuent leur travail d’amélioration du moteur interne. La sécurité est renforcé, de nombreuses fonctionnalités sont ajoutées et le langage gagne en performance ;
  • PHP 5 (juillet 2004) : cette version annonce une rupture avec les précédentes tant les changements son nombreux. Depuis 2011, le langage connait des mises-à-jour régulières. C’est désormais le langage le plus utilisé dans le monde pour créer des sites internet… et de loin !
  • PHP 6 : la version 6 a été abandonnée avant de voir le jour ;
  • PHP 7 (décembre 2015) : le langage connait encore une belle progression, avec notamment d’énormes gains de performance (CPU, consommation mémoire) et une meilleure gestion des erreurs.


PHP 5 reste le plus utilisé…

Malgré le fait que PHP 7 soit sorti il y a déjà trois ans, PHP 5 reste le plus utilisé… et de loin ! D’après W3Techs, spécialiste des études statistiques dans le milieu de l’informatique, l’utilisation des différentes versions est en effet répartie comme suit :

  • PHP 3 : moins de 0.1%
  • PHP 4 : 0.7%
  • PHP 7 : 21%
  • PHP 5 : 78,3%

Il y aurait donc près de quatre fois plus de sites web tournant avec PHP 5 qu’avec PHP 7.

… Pour combien de temps ?

Cependant, la tendance pourrait s’inverser cette année. En effet, il est important de savoir que depuis le 1er janvier 2019, la version 5 de PHP n’est plus maintenue à jour par ses créateurs. Il n’y aura donc plus aucune mise-à-jour de sécurité.

Mais au fait, pourquoi ça s’arrête ?

Tout simplement parce qu’il est impossible de maintenir ad vitam eternam toutes les versions de tous les langages. Chaque version de chaque langage a une durée de vie limitée et n’est conçue que pour durer quelques années. Et ce, même si des failles de sécurité sont trouvées !

Si votre site utilise encore PHP 5, il donc essentiel de le passer au plus vite à PHP 7 afin de réduire les risques de piratage. N’hésitez pas à contacter FreelanceRepublik : nous vous mettrons en relation avec des développeurs PHP freelances de confiance pour assurer la transition de votre site internet vers la dernière version de PHP 7.

A noter que la version 7.0 n’est elle non plus maintenue depuis décembre 2018.

Evolution du support des versions de PHP (source)

La dernière version de PHP est actuellement PHP 7.3. La version 7.4 devrait être disponible en décembre 2019, date approximative de fin de prise en charge de PHP 7.2.

Et vous, vous développez en quelle version de PHP ? Est-ce important pour vous d’utiliser toujours la dernière version ?  

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note globale / 5. Nombre de votes

Puisque vous avez trouvé cet article utile ...

Partagez le sur les réseaux sociaux 🙂 !

A lire aussi:

  1. Recruter un développeur PHP freelance en 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *