Comment rester motivé quand on est freelance ?

-

Vous êtes freelance ?

Rejoignez FreelanceRepublik, et recevez des offres de missions tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions !

Hello les Freelances, je m’appelle Alexandre Moussier et je suis community manager freelance depuis 2013. J’aimerais vous partager mon retour d’expérience sur le sujet de la motivation. Je vais essayer d’être le plus transparent possible en vous partageant ce qui a marché sur ce sujet durant mes 7 dernières années. Je vous ai fait une liste de 10 conseils pour continuer à être un freelance épanoui.

1) Prendre du recul

Quand je me suis lancé, je n’ai pas vraiment prêté attention à ma motivation, j’enchaînais les journées en mode semi-automatique, je me jetais dans ce nouveau monde à corps perdu. Je débordais d’idées, de projets parallèles et de motivation. J’en faisais généralement plus que prévu et au bout de deux ans environ, j’ai commencé à fatiguer. J’avais déjà fait un burnout quand j’étais responsable du pôle réseaux sociaux dans mon premier job en agence. Maintenant que j’étais à mon compte, je n’avais plus aucune excuse pour refaire les mêmes erreurs. 

Lorsque je suis devenu freelance, j’ai pu plus facilement modifié mon emploi du temps pour m’octroyer un temps de recul sur ce que je faisais. Quand je me suis lancé, j’ai établi un plan d’action + bilan de mes forces et faiblesses sur le plan des compétences techniques et personnelles. Ensuite, chaque année, en janvier en je me fixe mes objectifs pour l’année prochaine et je fais un bilan concernant mes objectifs personnels et professionnels de l’année passée. Je trouve que ce travail me donne une marche à suivre et m’aide énormément. Je la relis et l’ajuste quand j’ai besoin.

2) S’octroyer de vraies vacances

On a l’impression que comme on est freelance on est plus ou moins en vacances tout le temps. On est libre de choisir ses clients, ses projets, ses horaires de travail etc. Au début, pour avoir des vacances, j’allais travailler ailleurs ou je travaillais moins sur une période donnée. Ce n’est jamais aussi efficace que de déconnecter complètement en disant à ses clients, je serai absent de telle date à telle date comme un vrai employé. Même si cela peut paraître gênant, c’est salutaire. 

3) Se fixer un rythme d’employé

Quoi?!!! Vous vous dites sûrement qu’en étant freelance vous pourrez travailler où vous voulez, quand vous voulez ? Et bien oui, mais ça ne marchera pas. Nous sommes des êtres sociaux régis par le rythme du soleil et travailler la nuit à un moment, on craque. De même, travailler tout seul chez soi, c’est pareil, on a besoin d’échanger avec d’autres personnes. Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de trouver un coworking avec d’autres freelances avec en bonus, de nombreuses activités (networking, apéro, pic-nic, sorties etc.)

4) Travailler en Rush

mission freelance

C’est plus un conseil d’organisation que de motivation mais ce conseil m’aide énormément. Cela canalise ma pensée papillon : lorsque je me mets sur une tâche, je me contraints à ne rien faire d’autre, jusqu’à ce que je la termine. Par exemple, pour cet article, j’écris tout d’une traite sans aucune pause jusqu’à la fin. J’aurais ensuite tout le temps de revenir relire et peaufiner sur une autre session de rush. Cela me permet de gagner beaucoup de temps.

5) Effectuer sa TODO

Je vous donne un deuxième et dernier conseil sur l’organisation. Tous les matins, ma première activité est de planifier ma journée avec mon petit dej. Je définis les tâches lourdes qui demandent du jus de cerveau en premier et les tâches simples pour après. J’essaie de mettre un timing sur mes actions. Ainsi, le reste de la journée, je travaille en mode semi-automatique. Je déroule ma TODO liste. 

6) Faire du sport

Revenons aux conseils liés à la motivation, c’est assez bateau comme conseil, mais j’ai eu plusieurs périodes dans ma vie de freelance ou je ne faisais rien à part travailler, sortir et manger. Si je n’évacue pas avec une activité physique, cela va jouer sur mon mental et par la suite mon efficacité. 

7) Miser sur soi

Là aussi, ca paraît assez évident, mais travailler sur soi d’un point de vue du développement personnel me paraît fondamental. Que ce soit avec un psychologue, un coach ou encore avec de la lecture, je pense que comprendre son système de valeur, son fonctionnement, ce qui nous affecte et pourquoi, permet d’être plus en accord avec soi même. Le seul employé de votre entreprise de freelance, c’est vous même alors autant tout miser sur lui 😉

8) Continuer d’apprendre

Personnellement, je m’auto forme sur mon métier depuis sa création. Quand j’ai commencé ma vie active, ce métier n’existait pas. Je pense qu’apprendre en continu est hyper stimulant pour un freelance. En 2019, j’ai fait la formation THP pour apprendre à coder en Ruby. C’était hyper intense mais c’était aussi une véritable bouffée d’oxygène. J’ai adoré. En début d’année, je définis toujours une à deux compétences que j’aimerai acquérir au cours de l’année. 

9) Avoir des projets en parallèle

Je suis tombé récemment sur ce bouquin Je Pense Trop – Comment Canaliser Ce Mental Envahissant – christel petitcollin. Il s’avère qu’en effet, je me fais souvent happer par mes pensées ^^ et même si je ne suis pas fan des livres qui te définissent sans te connaître. Je dois avouer qu’il y avait pas mal de choses intéressantes dans ce livre. Notamment le fait d’avoir des « side projects » pour canaliser son mental. Depuis que je me suis lancé, j’ai toujours eu des projets en parallèle, même s’ils n’aboutissent pas toujours, je trouve cela très enrichissant. 

10) Célébrer

C’est un rituel que je pratique depuis le début, il faut célébrer le plus possible ses victoires dans le but de créer une spirale positive. J’ai l’impression que plus les choses avancent dans le bon sens, plus elles s’accélèrent. Ainsi, je pense que s’encourager et féliciter ses petits pas en amène de plus grands. 

Conclusion

Je ne sais pas si mes conseils peuvent s’appliquer au plus grand nombre mais dans mon cas, j’ai pu réaliser que si je venais à supprimer une de ces habitudes ma motivation était directement impactée. 

N’hésitez pas à me dire en commentaires quelles sont vos astuces pour rester motivés. 

Alexandre Moussier
Alexandre Moussierhttps://www.netskipper.fr/
Bio : Je m‘appelle Alexandre Moussier et je suis passionné par la voile et le théâtre. Après 7 ans en freelance (Community manager), j’avais besoin de nouveaux challenges, c’est pour cela que je me suis associé à 4 autres freelances. Chacun dans son domaine, notre association nous a permis de devenir une agence de marketing digital NetSkipper).

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici