Comment gérer son stress quand on est freelance ?

-

Comment gérer son stress quand on est freelance ?

Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

Tous les travailleurs sont-ils égaux face au stress ? Coincés dans leurs tours de bureaux avec un chef sur le dos, nombre d’employés à plein temps rêvent de la vie du freelance, libre de ses choix et de ses décisions. Mais le freelance s’affranchit-il nécessairement du stress ? C’est malheureusement loin d’être le cas !

Une liberté pas facile à gérer…

Quand on devient freelance, on découvre en effet une liberté nouvelle. Cependant, les nombreuses obligations et challenges de cette nouvelle vie (trouver des clients, gérer sa société, se faire payer à temps, s’assurer…) remplacent bien vite ceux de la vie du salarié…que l’on envierait presque avec son confort et sa sécurité !

De plus, le mode de vie est différent. Finie la routine et le métro tous les matins. Que l’on soit chez le client, prêt à appréhender un nouvel univers professionnel le temps d’une mission, ou chez soi, seul face à son chat et son café, on ne peut plus se cacher derrière le confort de l’habitude !

Alors, comme partout, le stress peut nous rattraper…

…et une sacré opportunité !

Et si ces conditions nouvelles étaient l’opportunité de sortir de sa zone de confort et d’en apprendre un peu plus sur soi-même, au delà des challenges professionnels de sa nouvelle vie ?

Le freelance devrait vous laisser un peu plus de temps libre et de liberté, voici nos quelques conseils pour l’aborder en toute sérénité !

1. Choisissez bien vos missions

Vous débutez, et la tentation de vouloir trop en faire vous titille…on vous a tellement répété de vous méfier des grands traversées du désert sans contrat ! Mais voilà, vous avez un beau profil et les contacts se multiplient. Vous n’avez pas appris à dire non et vous retrouvez dans une situation impossible…de quoi jouer avec les nerfs des plus aguerris !

Alors, au moment de signer, ne vous précipitez pas. Et si la mission ne vous plaît qu’à moitié ou sort de votre zone de compétence, n’hésitez pas à dire non !

2. Faites vous aider

La création d’une entreprise, la comptabilité…sont autant de challenges difficiles à mener de front quand on en a pas l’habitude.

De nombreuses entreprises se spécialisent dans l’aide aux formalités administratives et légales vécues par les freelances et jeunes créateurs d’entreprise. N’hésitez pas, si vous le pouvez, à vous faire aider et vous concentrer sur vos compétences clé !

Enfin, le recours à une plate-forme telle que FreelanceRepublik vous aidera à trouver les meilleurs clients sans avoir à parler à des dizaines de recruteurs. Le contrat de portage et le suivi de mission vous permettront d’assurer vos missions l’esprit tranquille.

C’est toujours ça de stress en moins à gérer !

3. Sortez de chez vous

Si vous êtes chez le client ou en co-working, pas de souci : vous aurez a priori une vie professionnelle et sociale bien remplie. En revanche, si vous travaillez de chez vous…pensez à en sortir !

Le home office a de nombreux avantages (s’occuper de la maison ou des enfants, ou tout simplement bosser du confort de son bureau), mais il n’y a rien de très sain à rester enfermé devant votre ordinateur toute la journée. Un manque d’activité physique engendre des situations de stress plus accentués : c’est prouvé !

Alors n’hésitez pas à vous déplacer, à pied si vous le pouvez (on recommande 10.000 pas par jour, ce qui correspond à 8 ou 10 kilomètres de marche à pied). Prenez l’air, faites les courses du repas, promenez votre chien si vous en avez un ou un petit café à l’extérieur : vous n’en serez que plus productif à votre retour.

5. Faites du sport

C’est la suite logique du paragraphe ci-dessus. Les bienfaits du sport sont trop nombreux pour commencer à les lister ici, mais sachez qu’en plus d’être excellent pour le corps (et donc de contrecarrer les méfaits d’une vie trop sédentaire et d’une posture face à l’ordinateur), le sport est excellent pour la santé mentale et la motivation au quotidien. Tout ce dont vous aurez donc besoin pour réussir votre vie de développeur freelance !

6. Méditez

De nombreuses études ont démontré que la méditation permettait de diminuer le stress au travail, mais aussi d’augmenter la concentration et de garder son sang-froid face à des situations difficiles. De quoi gérer sans problèmes le stress au quotidien.

La méditation permet aussi de développer la compassion et l’intelligence émotionnelle : c’est donc un excellent moyen de développer ses soft skills et d’améliorer ainsi ses relations avec clients, autres développeurs…

Enfin, on a également prouvé que la méditation développait fortement la créativité. En bref, un peu de méditation chaque matin ne pourra que faire du bien à tous les développeurs freelance !

En résumé…

On ne peut pas vous dicter votre mode de vie (après tout, c’est pour ça vous êtes devenu freelance ;-)) mais nous vous souhaitons de trouver dans cette vie l’équilibre qui vous correspond.

Bien sûr, toutes les astuces ci-dessus peuvent aider, mais au fond, seul vous savez pourquoi vous avez choisi ce mode de vie et où placer le curseur pour tirer le maximum de cette aventure !

Et vous, comment gérez-vous le stress en tant que développeur freelance ? Racontez-nous en commentaires !

Guillaume Lepercq
Guillaume Lepercqhttps://www.freelancerepublik.com
Cofondateur de FreelanceRepublik. Je suis passionné par l'univers freelance, le futur du travail, la tech et les startup !

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Quelques cas JavaScript complexes que vous pourriez retrouver lors d’un recrutement

Aujourd’hui nous vous proposons quelques extraits de code JavaScript complexes, que vous serez susceptibles de retrouver durant vos entretiens d’embauche. Y compris,...

Freelance ou salarié en CDI : qui est vraiment le moins cher ?

Le freelance présente de multiples qualités, mais il présente l’inconvénient de coûter plus cher qu’un salarié. Du moins, c’est ce que l’on...

Le prêt illicite de main-d’oeuvre : l’autre risque de la sous-traitance

Le prêt illicite de main-d‘oeuvre et le délit de marchandage sont deux infractions sanctionnées pénalement par le Code du travail en raison...

Le délit de marchandage : un risque à prendre au sérieux lors de la sous-traitance de prestations de services

Le marchandage désigne une forme de travail illégal qui fait l'objet de sanctions prévues par le Code du travail.

Perte d’un gros client : comment rebondir et limiter les risques ?

L’une des principales craintes du développeur freelance est de devoir jongler avec des revenus irréguliers. Obtenir des missions à long terme est...

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici