Les avantages du portage salarial pour le consultant informatique

Les avantages du portage salarial pour le consultant informatique

En prenant appui sur le portage salarial, le consultant informatique peut goûter aux joies de l’indépendance sans avoir à faire l’impasse sur le confort du salariat ! Découverte des spécificités de cette nouvelle forme d’emploi de plus en plus populaire en compagnie de Cadres en Mission, une des références du secteur !

Développer son cœur de métier

L’une des obligations de la société de portage salarial est de prendre en charge les formalités des professionnels avec lesquels elle travaille. Une gestion administrative qui possède un double avantage : le consultant informatique indépendant n’a pas besoin de s’embarrasser avec des tâches souvent laborieuses et ingrates, et il peut ainsi mieux se concentrer sur le développement de son activité, c’est-à-dire l’exécution de ses missions et sa prospection commerciale.

Pour les entreprises clientes, c’est aussi la garantie de pouvoir compter sur un intervenant ayant la possibilité de rester focalisé sur sa mission et de répondre de manière flexible aux fluctuations de leur marché.

Bénéficier d’une couverture sociale digne de ce nom

Il est assez rare qu’un entrepreneur puisse se vanter de la protection sociale dont il bénéficie dans le cadre de son activité. Une couverture sociale qui se traduit le plus souvent par des prestations minimales et l’impossibilité de toucher le chômage. En portage salarial, il en va néanmoins tout autrement !

En tant que salarié, le consultant informatique est affilié au régime général de la Sécurité sociale, et doté d’une mutuelle complémentaire, d’une assurance RC Pro et peut même demander l’ouverture de ses droits au chômage en cas de perte d’activité ou en fin de contrat. Un argument qui saura convaincre les freelances attachés à leur sécurité.

Se dégager de meilleurs revenus

La rémunération du consultant informatique dépend de nombreux facteurs : son domaine de compétence, les technologies maîtrisées, son niveau d’expérience, les modalités de ses missions (notamment le ROI attendu), mais aussi son habilité sur le plan commercial… à condition d’être en mesure de pouvoir négocier !

Contrairement à ce qu’il se passe le plus souvent dans les SSII et les ESN, le consultant informatique en portage salarial est totalement maître de son activité. Il prospecte ses clients et négocie les modalités de ses missions, dont ses honoraires, directement avec ses clients, ce qui lui permet de générer un salaire potentiellement très intéressant, auquel il faut ajouter les éventuels remboursements de frais professionnels et autres apports d’affaires (levier relativement commun dans le secteur de l’informatique).

Tester l’indépendance sans prendre de risques

Bien que formateur, l’échec fait peur. Au point d’empêcher de nombreux porteurs de projets de passer à l’action. Pour réduire les risques liés à l’entrepreneuriat, le consultant informatique qui rêve d’indépendance peut envisager le portage salarial comme une piste de lancement avant une éventuelle création de société.

Libre de construire son projet comme il l’entend, il profite d’un accompagnement et de conseils propices à sa réussite. Une fois sur les rails, il peut ainsi tirer avantage de l’expérience accumulée et de son portefeuille clients pour se lancer à 100 % dans l’indépendance !

Profiter d’un réseau pour évoluer à son rythme

En intégrant une société de portage salarial, le consultant informatique profite non seulement du statut de salarié, d’un accompagnement avantageux, mais aussi le plus souvent de l’accès à un réseau professionnel. Constitué d’experts en informatique, ce réseau s’apparente à un véritable espace de rencontres et d’échanges ouvrant sur de nombreuses opportunités de collaborations et de missions.

Dans le cadre de ce réseau, il n’est par exemple pas rare que des consultants aux compétences complémentaires mettent leur savoir-faire en commun pour répondre à des offres d’appel particulièrement alléchantes !

Apprendre le métier de consultant

Enfin, collaborer avec une société de portage salarial, c’est aussi pouvoir profiter, du moins dans la plupart des cas, de diverses formations destinées à développer ses compétences ou en acquérir de nouvelles. Qu’il s’agisse de passer en revue les fondamentaux liés au métier de consultant indépendant ou de développer ses aptitudes commerciales, ces programmes permettent au consultant informatique de tirer son épingle du jeu par rapport aux nombreux travailleurs indépendants évoluant dans son secteur !

A lire aussi:

  1. Freelance : quel statut juridique choisir ?
  2. Comment concilier freelancing informatique et salariat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *