Comment réussir sa présentation orale : 8 conseils pour le jour J

-

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Il y a quelques jours, je vous donnais 8 conseils pour bien réussir la phase de préparation de votre présentation orale. Aujourd’hui, retrouvez 8 conseils pour cartonner le jour J ! Et quelques conseils pour la suite…

1# Conseils pour la veille de votre présentation orale

La veille de votre présentation publique, surveillez bien votre alimentation : ne mangez pas trop gras ou trop lourd, et limitez les excitants (café, thé) afin de bien dormir. Faites également un peu d’activité physique afin de vous détendre et de vous sentir bien.

Couchez-vous suffisamment tôt pour avoir le temps de faire une bonne nuit de sommeil.

Consacrez le dernier quart d’heure avant de vous endormir à une petite session de projection mentale, une technique de préparation mentale très connue. Il s’agit de vous imaginer en train de réussir votre présentation. Souriez, détendez-vous, et visualisez votre présentation. Appréciez comme tout se déroule comme prévu, comme vous y prenez du plaisir.

Grâce à cette technique de visualisation, vous serez dans de meilleures dispositions mentales le lendemain.

dormir pour mieux communiquer

2# Conseils pour le matin de votre présentation publique

Le matin de votre présentation, levez-vous plus tôt que d’habitude afin d’éviter tout stress inutile. Prenez le temps de prendre une longue douche relaxante, et un petit déjeuner équilibré.

Soignez également votre apparence physique. Bien évidemment, adaptez votre tenue aux circonstances afin de faire une bonne impression. N’ayez pas peur d’oser la couleur : elles en disent long sur notre personnalité, mais aussi sur notre état d’esprit !

Il est essentiel que vous portiez des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien et qui vous mettent en valeur : vous vous sentirez ainsi plus confiant devant votre auditoire.

bien choisir ses vêtements pour sa présentation orale

Enfin, assurez-vous de ne rien oublier (ordinateur, fiches support, adaptateurs…). Vous pouvez même vous faire une petite check-list durant les jours précédents afin d’être sûr de vous. Enfin, quittez votre domicile avec de l’avance afin d’éviter tout risque de retard.

3# Sur place : derniers conseils avant le début de votre présentation orale

Une fois sur place, prenez le temps de vous imprégner des lieux. Souriez, respirez, savourez une boisson, bref détendez-vous.

Ensuite, rendez-vous dans la salle dans laquelle aura lieu la présentation. Installez votre matériel, et assurez-vous que tout fonctionne correctement. Rien de tel qu’un problème technique de dernière minute pour ajouter une dose de stress supplémentaire… Anticipez notamment les problèmes de batterie et de compatibilité.

Astuce : prévoyez plusieurs adaptateurs si vous utilisez une partie du matériel fourni sur-place. Je me rappelle encore d’une présentation où je n’avais pas le bon adaptateur pour brancher mon Macbook au vidéo-projecteur… Par chance, l’endroit disposait d’un second vidéo-projecteur, avec cette fois-ci un adaptateur compatible. Mais cette situation embarrassante et stressante ne serait pas arrivée si j’avais amené d’emblée tout ce qu’il fallait.

Fermez également tout ce qui n’est pas nécessaire à votre présentation. Déroulez votre diaporama une dernière fois, puis arrêtez-le sur le premier slide afin de pouvoir démarrer votre présentation.

ne gardez que l'essentiel pour votre présentation orale

Disposez vos fiches support devant vous, ainsi qu’une bouteille d’eau et de quoi noter. Si vous avez prévu de distribuer des documents à la fin de votre présentation, sortez-les dès à présent de votre sac afin de ne pas les oublier.

Durant le dernier quart d’heure, il est possible que vos mains commencent à trembler et votre estomac à se nouer. C’est le trac ! Ce n’est pas une mauvaise chose, rassurez-vous. Au contraire même : cela signifie simplement que vous avez peur de décevoir, et que donc vous prenez les choses au sérieux. Avec l’habitude, il est probable que ces sensations désagréables s’atténuent, voire disparaissent.

Mais pour l’heure, gardez en tête que votre auditoire ne remarquera probablement pas votre trac, et que même s’il le remarque, ce n’est pas grave en soi.

Faites preuve de bienveillance envers vous-même. Respirez lentement et profondément. Mettez un peu de musique et/ou recourez à nouveau à la projection mentale si vous pensez que cela peut vous aider.

Vous pouvez également chauffer un peu votre voix, ou encore boire un verre d’eau afin de détendre votre bouche et votre gorge. Baillez plusieurs fois pour détendre les muscles de votre mâchoire. Grâce à ces quelques astuces, votre élocution s’en verra améliorée.

bailler pour détendre les muscles de sa mâchoire

4# Bien démarrer votre présentation orale

Accueillez votre auditoire avec le sourire et une attitude détendue. Cela vous donnera bonne contenance et vous insufflera de la confiance.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les présentations orales, rappelez-vous, dans le précédent article je vous avais conseillé de noter votre introduction. N’ayez pas peur de vous y raccrocher tel un filet de sécurité, cela vous aidera à prendre confiance pour la suite.

Vous avez bafouillé ou fait un lapsus potentiellement embarrassant ? Pas de panique ! Pratiquez l’auto-dérision. L’humour et la spontanéité sont des armes redoutables, qui vous aideront à détendre l’atmosphère et à vous mettre le public dans votre poche.

5# Soignez votre communication para-verbale

On dit souvent que le verbal (c’est-à-dire le contenu même de votre présentation) ne représente que 5 à 10% de l’efficacité de votre communication orale. Tout le reste passe par le para-verbal et le non verbal.

La communication para-verbale, c’est tout ce qui est directement lié à votre voix : son débit, son timbre, sa puissance…

  • Veillez à parler suffisamment fort pour être entendu de tous. Le fait de devoir tendre l’oreille en permanence est très fatigant, et risque de rapidement faire décrocher votre audience.
  • Lorsque l’on est stressé, on a tendance à parler trop vite. Aussi, obligez-vous à ralentir la cadence. Parlez plus lentement et n’hésitez pas à marquer de petites pauses afin de prendre le temps de respirer profondément. Cette astuce vous permettra de mieux articuler, et donc d’être mieux compris.
  • Donnez de la vie à votre discours : variez les intonations de vos phrases, apportez du rythme et de l’énergie, de l’émotion. En bref, tâchez de ne pas adopter un ton trop monocorde, au risque de les endormir. Bien évidemment, vos intonations doivent servir vos paroles. Votre discours doit prendre vie, pas être déformé 😉
parler avec émotion

6# Surveillez votre communication non verbale

La communication non verbale est tout aussi importante que le para-verbal. Elle englobe tout ce qui concerne votre langage corporel, et notamment votre posture et votre gestuelle.

La communication non verbale traduit vos émotions et peut, si vous ne la maîtrisez pas, envoyer des signaux contraires voire vous desservir. D’où l’intérêt d’en être conscient, et d’y prêter attention.

A faire :

  • Sourire
  • Se tenir droit
  • Garder les deux pieds bien ancrés au sol
  • Regarder les différents interlocuteurs
  • Utiliser ses mains pour rythmer son discours

A ne pas faire :

  • Croiser les bras
  • Se tenir recroquevillé ou en recul
  • Se tenir à la table située devant soi (ou à tout autre support)
  • Avoir un regard fuyant
  • Reposer son équilibre sur une seule jambe
  • Garder ses mains dans ses poches

N’ayez pas peur d’utiliser vos mains – et plus généralement votre gestuelle – pour souligner vos propos, et mettre de la vie dans votre discours.

parler avec ses mains

Limitez en outre au maximum tous les mouvements parasites (se passer la main dans les cheveux, se gratter le nez ou le menton…) qui pourraient trahir un manque de confiance en vous.

Zoom sur le regard : le regard est un paramètre très important de la communication non verbale. Instaurez un contact visuel avec une personne, et faites comme si vous vous adressiez à elle. Regardez-la dans les yeux tout en souriant et énonçant votre présentation. Puis, trouvez une autre « cible » et procédez de la même façon. Et ainsi de suite ! Cette technique vous permettra de conserver plus facilement l’intérêt de vos interlocuteurs, tout en vous rassurant vous-même : il est plus aisé de s’adresser à une personne qu’à dix ou cent. Attention toutefois à ne pas appuyer votre regard trop longtemps, au risque de la mettre mal à l’aise.

07# Bien finir sa présentation orale

La conclusion d’une présentation orale est tout aussi importante que son introduction. C’est pour cela que je vous avais conseillé, dans le précédent article, de la noter noir sur blanc au cas où vous auriez un trou ou du mal à conclure.

Voyez-la comme un filet de sécurité : vous n’êtes pas obligé de vous en servir, mais si vous êtes perdu ou avez du mal à conclure, ne vous angoissez pas : vous aviez prévu une porte de sortie.

Pensez en outre par remercier vos interlocuteurs pour leur écoute. Cette marque de respect vous permettra de finir sur une bonne note.

remercier ses interlocuteurs lors de sa présentation orale

08# Et après ?

Pour progresser dans votre communication orale – comme dans n’importe quel autre domaine d’ailleurs – il faut s’entraîner. Mais si vous savez précisément sur quels éléments prioriser votre travail, votre progression sera boostée.

Pour cela, n’hésitez pas à filmer votre présentation. Nul besoin de matériel sophistiqué, un simple smartphone, éventuellement couplé à un micro-cravate, peut suffire.

filmer sa présentation orale

Le lendemain de la présentation, visionnez cette vidéo. Prenez des notes sur les points forts et points faibles. Vous verrez ainsi que vous êtes certainement bien meilleur que ce que vous pensiez, et serez ainsi naturellement plus à l’aise la prochaine fois.

En outre, cela vous permettra de remarquer vos tics de langages et gestes parasites à corriger. Vous pourrez également voir si votre présentation était bien claire du début à la fin, et si votre ton et votre gestuelle étaient adaptés.

Surtout, faites preuve de bienveillance envers vous-même, et accordez-vous le droit à l’erreur. Parler en public n’est pas un exercice facile – du moins pas pour la majorité d’entre nous. Ce n’est pas grave du tout s’il y a des petites imperfections, vous les corrigerez petit à petit, au fur et à mesure que vous vous entraînerez.

Cet article vous a plu ? Laissez un commentaire, et partagez-le sur les réseaux sociaux afin d’aider vos collèges et amis !

Avatar
Elodie Goulayhttps://www.exaltar.fr
Elodie, 31 ans, freelance depuis 2009. Je suis conceptrice de sites web sur-mesure et rédactrice. Je suis également passionnée par le (web)marketing et le SEO, ce qui me permet de proposer à mes clients des solutions complètes clés en main.

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Les meilleurs outils de gestion de projet avec une version gratuite pour optimiser votre activité de Freelance

C'est la face cachée de l'iceberg de la vie de freelance : personne ne vous dit combien de temps vous passerez à...

Frameworks JavaScript : quel est le meilleur d’après les développeurs ?

Le JavaScript : un langage populaire Dans mon article « Quel langage de programmation apprendre en 2020 ? » je vous expliquais que...

La responsabilité des dirigeants

La gestion d’une entreprise requiert toute l’attention de son dirigeant. En devenant chef d’entreprise, ce dernier accepte en effet de supporter l’ensemble...

Plan de relance économique : quelles perspectives pour les freelances ?

Le 3 septembre 2020, le ministre de l’économie, des finances et de la relance a présenté au Conseil des ministres un Plan...

Comment réussir sa présentation orale : 8 conseils pour le jour J

Il y a quelques jours, je vous donnais 8 conseils pour bien réussir la phase de préparation de votre présentation orale. Aujourd’hui,...

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances : Trouvez une mission !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur FreelanceRepublik.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici