Guide du TJM Freelance

-

Trouvez votre prochaine mission freelance sur FreelanceRepublik !

Fixer son TJM de freelance peut être un casse tête sans nom ! Doit-on facturer à l’heure quand on est freelance ou fixer un forfait journalier ? Parle t-on en TJM HT ou TTC ? Quel TJM de freelance ou de consultant appliquer ?

Quand on est freelance informatique, il est primordial de savoir apprécier et valoriser son travail, tout en sachant se positionner sur un marché. Alors voyons ensemble comment calculer votre TJM de freelance

Le calcul du salaire de freelance : le TJM

Quand on est freelance informatique, il peut être déroutant de devoir fixer son taux journalier moyen (TJM). Beaucoup de freelances se basent sur leur ancien salaire pour tenter de calculer leur TJM. Mais lorsqu’un salarié pense en salaire brut ou net mensuel, le freelance doit penser chiffre d’affaires annuel, afin de le convertir en rémunération par la suite.

Cette transition peut s’avérer complexe, d’où la difficulté d’effectuer un calcul de votre TJM en fonction du salaire brut moyen ou du TJM moyen appliqué dans votre profession. Nous vous conseillons donc plusieurs méthodes pour vous aider à fixer votre TJM.

1- Différence entre TJM et THM

Quand on veut se positionner sur le marché en tant que freelance, il est important de différencier :

  • TJM (taux journalier moyen)
  • THM (taux horaire moyen).

Selon la nature de la mission freelance que vous allez effectuer, vous pouvez opter pour l’un ou pour l’autre.

Nous vous conseillons de connaître votre TJM pour des missions de consultant informatique à la journée par exemple, ou toute autre mission à long terme (plusieurs jours ou semaines).

De plus, il peut être nécessaire de connaître votre THM lorsque vous effectuez des missions courtes ou de quelques heures par semaine.

2- Conversion salaire en rémunération freelance

Salaire brut

Une des techniques que vous pouvez utiliser pour le calcul de votre TJM freelance est de vous baser sur votre ancien salaire brut mensuel si vous avez été auparavant salarié dans la même branche d’activité.

Si l’on prend pour exemple le salaire d’un cadre en France de 4000€ brut mensuel, on peut partir sur le calcul suivant :

  • Salaire brut mensuel: 4000 €
  • Frais de fonctionnement (+10%) : 4 400 €
  • Charges patronales statut cadre (x 1.54): 6 776 €
  • Base 19 jours en moyenne travaillés par mois (soit 228 jours/an avec déduction des 5 Semaines de congés payés et des 5/7 jours fériés)
  • Taux journalier plancher : (6 776/ 19) = 356.63 € HT par jour

Cette technique permet de déterminer le prix de base d’une mission à plein temps, calquée sur le régime d’un salarié.

Cependant, il n’est pas toujours possible de travailler tous les jours quand on est freelance informatique. Les jours d’inactivités auront donc un impact sur le salaire final.

En plus des jours non travaillés, il faut prendre en considération plusieurs autres facteurs comme les tarifs appliqués par vos collègues et la marge de négociation client.

Salaire net

Si vous souhaitez viser l’équivalent d’un salaire net mensuel, il va falloir prendre en considération les charges qui incombent aux indépendants.

Par exemple, pour toucher 3000€ net/mois, partez du principe que pour couvrir vos charges et vos besoins en trésorerie, il faut rajouter 50% au prix initial. Il s’agit ici d’un taux moyen, qui peut grandement varier selon l’activité que vous exercez.

Il vous faudra donc viser ici 4500€/mois. Ce qui fait 54 000€/an. Divisez ce montant par le nombre de jours travaillés et vous obtenez votre TJM, soit 391€/jour.

fixer son TJM
Le TJM : l’équivalent d’un salaire en freelance

3- Connaître le marché

Pour fixer son TJM, il est primordial de sonder le marché de votre activité. De la sorte, vous allez connaître quels sont les prix pratiqués par vos concurrents. Pour effectuer cette analyse de marché, vous pouvez vous rendre sur les réseaux professionnels, comme Viadeo ou Linkedin, en consultant les profils de freelance qui vous ressemblent.

En connaissant les prix pratiqués par les autres freelances dans votre domaine de compétences, vous pourrez aligner vos prix à ceux du marché. Idéalement, vous devez veiller à ne pas être trop au-dessus du marché, sous peine de faire fuir votre client et rater des missions, ni trop en-dessous pour ne pas décrédibiliser votre travail.

Un freelance informatique qui dévalue les prix du marché travaille souvent en offshore (il ne paie pas ses charges en France) ou c’est qu’il manque de compétences.

Evaluer le marché va vous permettre de calculer votre TJM. Attention cependant à comprendre la différence entre le TJM que vous souhaitez et que vous allez donc afficher sur votre profil freelance et le TJM que vous allez réellement appliquer selon la mission proposée.

Le taux journalier moyen que vous affichez est un indicateur qui vous servira de base de négociation avec votre futur client. Il faut donc calculer votre marge de négociation entre le TJM souhaité et le TJM minimum que vous êtes prêt à appliquer. Vous pouvez partir du principe qu’il est raisonnable de baisser de 20 à 25% votre marge entre les deux, si la mission proposée s’étend sur plusieurs semaines.

4- Le prix du client

Une fois que vous connaissez les taux journaliers moyens pratiqués sur le marché, il va falloir vous positionner dessus. Il sera donc nécessaire d’effectuer une auto-évaluation en prenant comme critères :

  • l’expérience (années ou nombres de missions) ;
  • le niveau d’expertise (vos compétences, vos qualifications, les outils maîtrisés, etc.) ;
  • le portefeuille client (votre portfolio de freelance si vous avez de l’expérience ou vos anciens employeurs en tant que salarié si vous débutez comme freelance) ;
  • la demande sur le marché.

Avec ces 4 critères, vous serez en mesure de pouvoir proposer un TJM juste en fonction de votre profil (expérimenté ou débutant).

TJM freelance et le prix du client
TJM freelance et le prix du client

Exemples de TJM de freelance

Pour vous aider à définir votre propre TJM, voici quelques exemples par secteur d’activité pour l’année 2020 :

  • TJM freelance développeur java : 450 € HT
  • TJM freelance développeur C ++ : 450 € HT
  • TJM consultant en informatique : 850 € / jour
  • TJM chef de projet marketing : 400 € / jour
  • TJM UX / UI Designer : 500 € / jour
  • TJM formateur en communication : 700 € / jour

Notre conseil à FreelanceRepublik : ne jamais commencer une négociation client sans avoir en tête votre TJM plancher (minimum).

Partager cet article

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Newsletter

Missions Freelance !

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici