3 pistes pour être efficace en travaillant chez soi

-

3 pistes pour être efficace en travaillant chez soi

Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

Crise sanitaire ou non, nombreux sont les freelances qui travaillent de chez eux au quotidien. J’en fais aussi partie ! Je m’appelle Julia, et je suis social media manager Freelance depuis 2013. En parallèle, j’aide les freelances et les entrepreneurs à développer leur activité grâce au web sur www.idontthink.fr. Et aujourd’hui, je veux te partager mes meilleures habitudes pour que, toi aussi, tu sois productif.ve au quotidien, même depuis ton salon 🙂

Choisis ton propre rythme, tout en étant rigoureux.euse

Lorsqu’on a été salarié par le passé, on a parfois du mal à se détacher d’un rythme classique 9h-12h et 14h-18h. Et pourtant, s’il y a bien une chose dont on doit prendre conscience très rapidement, c’est que nous sommes maîtres de notre emploi du temps et de notre rythme. 

Au départ, je te l’accorde, ce n’est pas simple de trouver SON rythme. J’ai essayé beaucoup de schémas différents avant de détecter mes heures de productivité et, à l’inverse, les moments de la journée où il ne sert à rien de solliciter mon cerveau. 

L’essentiel, c’est de s’écouter et de se faire confiance. Oui, il y a des jours où nous sommes plus productifs et plus motivés que d’autres. Chez moi, c’est le lundi. Je suis capable d’abattre une charge de travail monstrueuse car je suis reposée (merci le week-end) et motivée à m’installer à mon bureau pour une nouvelle semaine. 

Écouter ses envies, ses pulsions, ses besoins, c’est primordial pour être dans une bonne dynamique et donc pour livrer un travail de qualité. Tu sais que tu ne sers à rien les vendredis ? Ne travaille plus. Tu as besoin de démarrer doucement ta semaine ? Ne mets pas de réveil ni de deadline importante le lundi. Tu aimes terminer tes journées vers 16h ? Alors fais en sorte de commencer plus tôt le matin. 

Tout est une question de tetris de planning afin de moduler ton job au service de ta vie (et donc de tes loisirs, de tes humeurs ou encore de ta santé). Par contre, quand c’est le moment de bosser, il faut s’y mettre. Mais, en théorie, si tu t’écoutes, tu n’iras jamais t’installer à ton bureau à reculons 😉

Aménage un espace de travail cosy

Quand on lit “cosy”, on s’imagine un bureau ou un gros fauteuil avec, à disposition, des plaids et un bon café. Et même si c’est le cas chez moi, ça ne veut pas forcément dire que c’est la règle 😁

J’imagine “cosy” plutôt dans le sens confortable pour toi. Ton espace de travail doit être adapté pour travailler de longues heures. Alors, en fonction de tes besoins pour être efficace, aménage-toi un endroit propice ! Certains aiment alterner travail assis et travail debout : investis dans un bureau réglable en hauteur. D’autres préfèrent n’avoir aucune distraction dans leur champ de vision et se contentent donc d’un simple ordinateur posé dans un environnement minimaliste. 

Là aussi, il faudrait que ton lieu de travail soit le reflet de ta personnalité. En connaissant tes habitudes, tes motivations ou tes défauts, tu vas être capable de t’installer dans un environnement propice à l’efficacité au quotidien

Découvrez nos conseils ici pour gérer votre stress en freelance.

Crée des repères et des habitudes

Lorsqu’on est à son compte, nous sommes bien souvent livrés à nous-même. En théorie, personne n’est là pour nous dire ce que nous avons à faire. Et c’est parfois compliqué à gérer ! 

Au-delà de savoir se fixer des objectifs précis, il est selon moi important de se créer des repères et de mettre en place des habitudes, des routines, qui sont propres à nos personnalités et à nos jobs respectifs. 

Pour dompter mon cerveau et lui donner un rythme, j’aime commencer et terminer mes journées toujours de la même façon. En début de journée, je traite mes emails et, en fin de journée, je vais répondre aux commentaires postés sous ma publication Instagram du jour à 18h. 

Ces deux habitudes font comprendre à mon cerveau quand il doit se mettre à travailler ou, au contraire, quand il peut se relâcher et se focaliser sur ma vie perso. 

Ici ce sont des exemples qui me sont propres, mais tu peux imaginer beaucoup d’autres habitudes à mettre en place : faire systématiquement une sieste de 20 minutes après ton dej’, avoir un objectif de 0 inbox à 18h, ou encore consacrer tes fins de journées à de la veille ou de la lecture inspirante. 

J’espère que ces 3 pistes t’aideront à mieux appréhender le travail à la maison. Vivant seule, je n’ai volontairement pas abordé les sujets tels que la relation avec les autres membres de sa famille, ou encore la gestion du quotidien avec un enfant. Mais qui sait, peut-être que je reviendrais t’en parler un jour ?! 

Merci Julia pour ce super article. Sur notre blog FreelanceTalks, vous retrouverez également tous nos conseils pour organiser votre quotidien de Freelance ! N’hésitez pas à consulter notre rubrique dédiée ici.

Julia Coudert
Julia Coudert
« Social Media Manager Freelance depuis 2013, j’accompagne en parallèle les freelances et les entrepreneurs à développer leur entreprise sur le web. »

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Quelques cas JavaScript complexes que vous pourriez retrouver lors d’un recrutement

Aujourd’hui nous vous proposons quelques extraits de code JavaScript complexes, que vous serez susceptibles de retrouver durant vos entretiens d’embauche. Y compris,...

Freelance ou salarié en CDI : qui est vraiment le moins cher ?

Le freelance présente de multiples qualités, mais il présente l’inconvénient de coûter plus cher qu’un salarié. Du moins, c’est ce que l’on...

Le prêt illicite de main-d’oeuvre : l’autre risque de la sous-traitance

Le prêt illicite de main-d‘oeuvre et le délit de marchandage sont deux infractions sanctionnées pénalement par le Code du travail en raison...

Le délit de marchandage : un risque à prendre au sérieux lors de la sous-traitance de prestations de services

Le marchandage désigne une forme de travail illégal qui fait l'objet de sanctions prévues par le Code du travail.

Perte d’un gros client : comment rebondir et limiter les risques ?

L’une des principales craintes du développeur freelance est de devoir jongler avec des revenus irréguliers. Obtenir des missions à long terme est...

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Freelances : Sortez du lot!

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur Freelancerepublik.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici