Comment devenir infographiste freelance ?

-

Trouvez votre prochaine mission freelance sur FreelanceRepublik !

De nombreuses formations ont vu le jour pour former les infographistes de demain. En effet, la création de supports visuels permet de mettre en commun des compétences multiples et offre des possibilité de missions variées : contenus informatifs, publicitaire ou pédagogique, les possibilités de formats et de contenus sont infinies !


Toutefois, si vous souhaitez devenir infographiste à votre compte et choisir les missions sur lesquelles vous travaillez, il est important de faire le point à la fois sur les compétences métiers nécessaires, mais également sur les différents statuts juridiques et les démarches qui vous permettront d’être indépendant dans votre activité.

Quelles sont les compétences nécessaires pour être infographiste ?

Différentes compétences sont nécessaires pour devenir infographiste. Un fort potentiel créatif est utile mais n’est pas suffisant pour mener à bien l’ensemble des missions, des compétences complémentaires sont requises telles qu’une bonne capacité de synthèse et une maîtrise des logiciels de graphisme.  

Les compétences techniques 

Devenir infographiste signifie notamment une utilisation quotidienne des logiciels de graphisme tels que Indesign, Illustrator ou encore Photoshop. Ces logiciels sont les outils de travail de l’infographiste et il est donc nécessaire d’être à l’aise avec ces interfaces pour ne pas perdre de temps dans vos missions. 

Par ailleurs, il est important d’être capable de concilier créativité et esprit de synthèse afin de répondre au mieux aux besoins de vos clients. En effet, une partie de vos missions repose sur votre capacité à matérialiser un message ou des informations sur un support visuel. 

Les compétences pour devenir indépendant 

Outre les compétences rattachées au métier d’infographiste, si vous ne souhaitez pas être salarié, il est important de développer certaines compétences utiles à tout infographiste qui se lance à son compte. 

Vous devrez ainsi développez de véritables compétences liées à la gestion d’entreprise. En vous lançant en indépendant vous êtes seul dans votre entreprise et vous devez donc vous occuper de tous ses aspects : commercial, service client, comptabilité, administratif, etc. 

Quel statut juridique pour devenir infographiste indépendant ? 

Si vous souhaitez exercer votre activité d’infographiste à votre compte, deux options de statut juridique s’offrent à vous : l’entreprise individuelle avec notamment le régime de l’auto-entreprise (ou micro-entreprise) et la création d’une société. 

La différence majeure entre ces deux options repose entre autre sur la protection de votre patrimoine : tandis qu’une société fait écran entre votre patrimoine personnel et vos créanciers professionnels, dans une entreprise individuelle, il n’y a pas de différence entre votre patrimoine personnel et celui de l’entreprise. 

Se lancer en tant qu’infographiste en autoentrepreneur

Le régime de la micro-entreprise est un régime simplifié, choisi par de nombreux indépendants. Devenir auto-entrepreneur permet à l’infographiste de lancer rapidement son activité pour facturer ses premiers clients puisqu’il suffit d’une déclaration pour obtenir votre numéro de SIRET et votre affiliation auprès de l’URSSAF. 

Dans la pratique, en devenant infographiste sous le régime de l’auto-entrepreneur, vous n’avez pas besoin de réaliser de bilan comptable ou de déposer vos comptes chaque année. Il vous suffit de déclarer votre chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement (au choix) et de tenir un livre des recettes dans lequel l’ensemble des transactions liées à votre activité sont renseignées (achat, vente). 

À partir de cette déclaration, l’administration calcule le montant de vos cotisations sociales à régler au même rythme que celui de vos déclarations. Quant à votre imposition, c’est le montant de votre chiffre d’affaires que vous devez renseigner sur votre déclaration d’imposition dans la catégorie des BIC. Vos revenus sont ensuite imposés selon le régime de l’impôt sur le revenu, en fonction du barème d’imposition de votre foyer fiscal. 


Le statut d’auto-entrepreneur est donc un statut par lequel la plupart des freelances infographistes passent en raison de sa simplicité de fonctionnement et de sa rapidité de création. Cependant, il faut garder à l’esprit que c’est un statut qui convient aux freelances dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 72.600 € par an. Au-delà, vous devez vous tourner vers la création d’une structure juridique indépendante : une société. 

Devenir infographiste en créant une société

Si vous avez de nombreuses charges fixes à assumer (logiciels, location/achat régulier de matériel) ou que votre chiffre d’affaires dépassent les seuils imposés par la micro-entreprise, il est sans doute plus intéressant d’ouvrir une société

En effet, le régime de la micro-entreprise ne permet pas de déduire vos charges de votre chiffre d’affaires pour le calcul de vos cotisations sociales ou de vos impôts. 

Dans une société, vos charges liées à votre activité sont déductibles de votre chiffre d’affaires et vous n’êtes imposés que sur votre bénéfice. 

Si vous avez par exemple besoin de renouveler régulièrement votre matériel ou de souscrire à de nombreux abonnements logiciels, ces dépenses sont en principe déductibles. 

Les infographistes indépendants qui souhaitent exercer leur activité au sein d’une structure juridique indépendante ont le choix entre l’EURL ou la SASU. 

L’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est un statut juridique très encadré. Le dirigeant d’EURL est rattaché à la sécurité sociale des indépendants et la société paie donc des cotisations sociales moins élevées que dans la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle). 

La SASU quant à elle est plus adaptée si vous envisagez de vous associer par la suite. En tant que dirigeant de SASU, vous êtes considéré comme un assimilé salarié (vous bénéficiez donc de la même couverture sociale qu’un salarié, à l’exception des indemnités chômage). 

Guillaume Guersanhttps://guersanguillaume.com/
Consultant freelance en marketing digital, je suis passionné par le référencement naturel et le content marketing. J'aime partager mes expériences (bonnes ou mauvaises). Pour cela j'ai créé un blog, je participe activement au magazine FreelanceTalks et j'ai créé le podcast La voix du freelance.

Partager cet article

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Newsletter

Missions Freelance !

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici