Tout savoir sur le freelance informatique

Freelance Informatique

Selon une étude réalisée par le cabinet Hays en janvier 2017, de plus en plus de Directions des Systèmes d’Informations (DSI) font appel à des freelances en tant que consultants auprès de leurs équipes internes. Alors que ces derniers apprécient la flexibilité et la liberté apportées par ce mode de travail, les DSI reconnaissent leur expertise, la diversité de leurs offres de service ainsi que la qualité de leurs prestations et sont donc confortées dans leur choix de s’investir davantage auprès des indépendants informatiques. Présentons à présent en détails la vie d’un Freelance Informatique.

Nous vous présenterons donc ici le freelance informatique. Tout d’abord nous ferons le point sur ses statuts (auto-entrepreneur, entreprise individuelle, EIRL, société de portage salarial …), ses rôles et ses missions, avant d’aborder les avantages et les inconvénients d’être travailleur indépendant, pour enfin nous nous attarder sur les moyens dont il dispose afin de trouver ses premières missions (prospection, propre réseau,…) et de fidéliser sa clientèle.

Qu’est ce qu’un freelance informatique?

Le freelance ou travailleur indépendant est une personne décidant d’exercer à son compte une activité économique, il est donc à la fois entrepreneur, propriétaire et son propre employé. Etant indépendant, il bénéficie d’une autonomie dans l’organisation de son travail et n’est subordonné à aucun supérieur hiérarchique. Afin de pouvoir facturer ses clients, il doit être inscrit auprès du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Enfin, il est affilié au régime des indépendants pour sa protection sociale.

Le freelance informatique va généralement réaliser ses missions auprès d’entreprises. Il peut ainsi être l’informaticien d’une petite structure, un spécialiste venant en apport d’un service informatique ou encore un renfort sur un projet informatique particulier. Ses missions concernent de nombreux domaines tels que la sécurité réseau, les bases de données, le web, le développement, l’intégration logicielle ou encore l’intelligence artificielle.
Plus spécifiquement, ses interventions se traduisent souvent par :

  • Un audit du système d’information du client
  • Des conseils quant aux meilleures solutions à adopter pour répondre aux problèmes soulevés
  • La mise en place de la solution ou la mise à jour de l’application déjà existante
  • La formation des équipes concernées par l’utilisation de cette solution
  • La migration des données sensibles dans un espace de stockage sécurisé

Ses compétences se doivent donc d’être celles d’un codeur, d’un consultant, d’un développeur, d’un ingénieur, d’un administrateur ou encore d’un formateur.

freelance informatique definition
Qu’est ce qu’un développeur informatique ?

Les avantages et les inconvénient du freelance informatique

Les avantages du freelance informatique sont nombreux. Tout d’abord, il choisit librement ses clients et ses missions parmi un large choix.

Ensuite, il bénéficie d’une grande autonomie,  il choisit lui-même ses horaires ainsi que sa charge de travail à réaliser et peut, le plus souvent, réaliser ses missions à son domicile par télétravail. Enfin, cela peut permettre à certains travailleurs indépendants d’acquérir de nouvelles compétences et de se créer un réseau de contacts dans l’espoir d’être embauché à temps plein par l’un d’eux.

D’autre part, le freelance définissant sa rémunération au cas par cas, celle-ci peut être plus importante que celle d’un salarié. Cependant, et c’est là le principal inconvénient du travailleur indépendant, son travail, et donc ses revenus, sont variables et par conséquent incertains. Ainsi l’indépendant malheureux peut se retrouver avec peu ou pas de clients pendant un certains temps.

Enfin, d’autres inconvénients comme l’absence de congés payés ou le peu de qualification pour les autres fonctions comme le commerciale, le marketing ou la comptabilité peuvent en décourager certains.

Les statuts du freelance

Le travailleur indépendant n’étant pas un statut social, celui-ci devra donc opter soit pour le statut d’entreprise individuelle, soit pour le statut de société.

Freelance Informatique : Entreprise individuelle

Le statut d’entreprise individuelle est le plus simple et le plus répandu. Il s’agit d’une entreprise dirigée par une seule personne ne possédant pas de personnalité morale. Cependant, le freelance est alors responsable des dettes professionnelles également sur ses biens propres. Cela signifie que ce que la personne possède à titre privé pourra servir à éponger les dettes éventuelles de l’activité commerciale.

Freelance Informatique : EIRL ou EURL

Pour pallier ces problèmes il est alors possible de constituer une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) qui permet au freelance de dédier un patrimoine d’affectation à son activité qui seul pourra être saisi par ses créanciers.

Une autre solution est de constituer une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) qui permet de créer une entreprise au statut de société sans avoir besoin de s’associer à d’autres personnes tout en bénéficiant du statut d’associé unique et donc de la protection du patrimoine personnel.

De plus, l’associé unique de l’EURL dispose de la possibilité de n’apporter que le cinquième du montant du capital social lors de la création de celle-ci, le reste devant être apporté sous cinq ans. Cependant, dans la pratique, les banques et investisseurs demanderont quand même des cautions à l’associé unique, lesquelles pourront être garanties par son patrimoine personnel.

Freelance Informatique : Auto-entrepreneur

Le régime le plus répandu parmi les entreprises individuelles est celui d’auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur depuis 2016) qui possède l’avantage de la simplicité, d’impôts calculés sur son revenu et de cotisations sociales en fonction de son chiffre d’affaires. En revanche, celui-ci ne peut pas récupérer la TVA et voit ses perspectives d’évolution limitées par un chiffre d’affaires annuel plafonné.

freelance informatique statuts
Quel statut juridique pour le Freelance informatique ?

Freelance Informatique : Société

S’il opte pour le statut de société, le freelance aura l’avantage de n’être responsable qu’à hauteur du montant du capital apporté. Il pourra alors songer à devenir une Société d’Exercice Libérale (SEL), une Société Civile Professionnelle (SCP), une Société Civile de Moyens (SCM) ou encore une Société d’Exercice Libéral A Responsabilité Limitée (SELARL).

Freelance Informatique : Portage Salarial

Le portage salarial est une solution mettant en relation un client, un prestataire et une société de portage. Le prestataire réalise alors des missions de manière indépendante pour des clients. La société de portage qui l’emploie lui fournit un support pour assurer ces missions, et reçoit les rémunérations de celles-ci, en lui en reversant une part.

En portage salarial, le consultant informatique freelance conserve la liberté à laquelle il est attaché, mais bénéficie en parallèle de la sécurité liée au statut de salarié et d’un accompagnement poussé par la société de portage salarial.

Ainsi, un freelance optimise ses chances de trouver des missions grâce à un accompagnement personnalisé, des formations, ou encore des ateliers de recherche de mission ou pour apprendre à se vendre, ce qui constitue une solution efficace au départ.

Trouver ses premières missions freelance

Trouver ses premières missions de consultant informatique est souvent un moment très stressant. Heureusement aujourd’hui les consultants Freelance Informatique ont le vent en poupe et sont très recherchés. On peut donc très rapidement trouver ses premières missions.

Le réseau

La méthode la plus simple au départ et à ne surtout pas négliger par la suite. Il est important pour un freelance d’être en relation avec d’autres indépendants ou de garder contact avec d’anciens collègues ou amis même si ceux-ci ne sont pas dans le même domaine.

En effet, au fur et à mesure des années certaines personnes de votre entourage peuvent être amenées à constituer une équipe dans le cadre de leur profession qui pourrait avoir besoin de vous.

La présence sur les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadeo est également un très bon moyen d’augmenter ses chances de décrocher une mission.

Bien sûr à condition d’y être présent souvent, de maintenir son profil à jour et de l’animer avec du contenu pertinent et régulier.Un profil séduisant sera toujours un plus aux yeux de vos potentiels clients.

La prospection

Freelance Republik plateforme freelance

Pratiquer la recherche active a toujours été un excellent moyen de décrocher des missions. Que ce soit en envoyant son CV à des recruteurs, en participant à des salons professionnels ou encore en s’inscrivant sur des plateformes de recherche de missions dédiées comme FreelanceRepublik.

Aller chercher les potentiels clients directement est toujours une solution efficace. Il faut cependant bien savoir se vendre et rédiger des offres de service pertinentes, c’est à dire une proposition de services, définie et cadrée, fournissant toutes les informations sur les conditions d’exécution et de réussite de la prestation afin d’être réellement remarqué par les recruteurs.

freelance informatique trouver missions clients
Comment trouver des missions et des clients quand on est Freelance informatique ?

Fidéliser ses clients

Une fois ses premiers clients trouvés, le meilleur moyen de continuer dans de bonnes conditions son activité de freelance informatique est de les fidéliser.

Freelance Informatique : adoptez la bonne attitude

La meilleure manière de fidéliser ses clients passe par l’attitude. En effet, être à l’écoute du client et de ses problématiques actuelles et futures montre que l’on s’intéresse à son entreprise.

Être productif et honnête quant aux problèmes rencontrés tout au long de la mission montre son professionnalisme à son client.

Etre sympathique et attentionné en envoyant par exemple un message si son entreprise apparaît dans la presse permet de garder de bons contacts avec lui. Ainsi un client qui a trouvé un freelance efficace, agréable et qui le sent impliqué dans son entreprise se redirigera automatiquement vers lui en cas de besoin.

Freelance Informatique : n’acceptez pas toutes les missions

Un autre moyen de fidéliser des clients se fait au moment d’accepter ou non une mission. Mieux vaut refuser une mission qu’on ne pourra pas réaliser faute de temps ou de moyens plutôt que de l’accepter et de décevoir le client. Cela fait montre d’un certain professionnalisme qui pourra plaire au client et le redirigera vers vous à l’avenir. Réciproquement, accepter et prendre le temps de réaliser la mission d’un client dans l’urgence sera grandement valorisé par celui-ci.

Freelance Informatique : gardez contact avec vos clients

Enfin, mettre en place des actions spécifiques comme des offres pour les anciens clients, organiser des rencontres, mettre en place une newsletter ou créer une page facebook à son nom permet au client de garder contact avec le freelance et de revenir vers lui si nécessaire.

En résumé, le freelance informatique est un profil très recherché à l’heure actuelle de part la variété des services qu’il propose ainsi que son expertise. Bien que possédant encore certains inconvénients, des statuts adaptés et des aides à la recherche de clients permettent aujourd’hui à tout à chacun de se lancer dans cette activité et de développer un réseau suffisant pour prospérer grâce à elle.

 

A lire aussi:

  1. Freelances : que faire entre deux missions ?
Tout savoir sur le freelance informatique
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *