Freelance : la définition complète

-

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Le statut de freelance attire de plus en plus depuis ces dernières années. D’ailleurs, avec le confinement induit par la Covid-19, de nombreuses personnes ont pris le temps de se retrouver professionnellement parlant. FreelanceRepublik vous donne la définition du freelance et vous explique pourquoi travailler grâce à ce statut est une des meilleures options.

Toutefois, ce statut n’est pas à prendre à la légère. Des règles et des lois l’encadrent spécifiquement. Connaître tous les avantages et inconvénients de ce métier est une étape incontournable avant de se lancer.

Travail en freelance : qu’est-ce que c’est ?

Si vous désirez devenir freelance, il est bon de tout connaître de ce métier. Déjà, notons que le mot « freelance » est un anglicisme qui définit tout simplement les travailleurs indépendants. Il s’agit donc d’une activité professionnelle dont le statut de travailleur est autonome ou indépendant.

Généralement, un travailleur en freelance est un entrepreneur ou le propriétaire de son propre business. On peut également appeler cet état comme étant un travail à son compte puisqu’il permet de travailler de façon indépendante !

Avec les mesures qui ont données suite à la pandémie, nombreuses sont les personnes qui ont décidé de lancer leur business en utilisant internet. C’était également l’occasion pour certaines personnes de se tourner vers une reconversion professionnelle. Devenir son propre patron est un rêve pour tous après tout ! Ainsi, les rédacteurs web, les community manager, designer, graphiste ou encore les développeurs web sont des métiers qui conviennent parfaitement au statut de freelance.

mission freelance

Il convient de souligner que tous les métiers sont concernés par le freelancing. Quel que soit votre domaine d’activité, si vous décidez de voler de vos propres ailes, vous pouvez entrer dans le domaine du freelance ! Le statut freelance offre son lot d’avantages pour tous ceux qui veulent devenir travailleur autonome. Aussi, comme pour les travailleurs en entreprise, il y a certaines obligations qu’il faudra remplir pour pouvoir adopter ce statut.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Comme avec toutes choses, le statut de travailleur en freelance possède son lot d’avantages et d’inconvénients. Il va sans dire que les connaître permettra de mieux appréhender ce domaine.

Les avantages

Tout d’abord, un travailleur indépendant est libre dans ses faits et gestes. On parle notamment de sa capacité à choisir lui-même sa mission freelance et son emploi du temps. Il en va de même pour ses clients. Il peut très bien choisir de ne pas travailler avec certains clients pour n’importe quelle raison. Une flexibilité et une liberté qui font rêver tout le monde !

La rémunération fait également partie des points positifs du travail en freelance. Certes, elle est très variable et est définie au cas par cas. Seulement, le revenu d’un travailleur indépendant est souvent bien supérieur à celui d’un salarié. Soulignons le fait que cela dépend de certains critères et notamment du volume de travail.

Les inconvénients

Le premier inconvénient d’un travailleur en freelance se situe au niveau de la gestion. En tant que travailleur individuel, il doit assurer seul la gestion complète de sa petite entreprise. Il doit donc gérer :

  • la partie commerciale ;
  • la partie production ;
  • les démarches légales ;
  • le marketing ;
  • la comptabilité ;
  • la facturation ;
  • etc.

Il est souvent nécessaire de se former et d’être qualifié sur tous ses points afin d’assurer une prestation impeccable.

Bien entendu, il est tout à fait possible qu’un freelance fasse appel aux services d’un spécialiste extérieur à son secteur d’activité. Seulement, les dépenses vont augmenter en conséquence.

En outre, il n’est pas rare qu’un travailleur indépendant vienne à manquer de travail. Cela peut être un grand point négatif, surtout s’il possède une certaine faiblesse au niveau de la prospection. Dans ce cas, il est toujours possible de travailler gratuitement sur un projet indépendant afin d’étoffer son portfolio. Pour un freelance dans le domaine digital comme un rédacteur ou un informaticien, par exemple, cela peut avoir un fort impact dans la croissance de sa notoriété.

Quelles sont les obligations d’un freelance ?

Le contrat de freelance est aussi appelé contrat de prestation de services. Si vous voulez travailler comme indépendant et effectuer des missions freelance qui paient bien, certaines obligations tant à l’égard du statut de travailleur indépendant qu’envers les clients doivent être respectées.

Parmi ces obligations, le freelance doit :

  • Être enregistré auprès du CFE ou Centre de Formalités des Entreprises ;
  • Posséder un numéro SIRET valable ;
  • Souscrire à une RC Pro ou assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Respecter une obligation de moyen (engagement où il garantit de mettre en œuvre tous les moyens à disposition pour la réussite de la mission qui lui a été confiée) ;

Bien entendu, les clients ont aussi certaines obligations à tenir vis-à-vis du freelance. On parle surtout de l’obligation de payer une fois la mission accomplie. Après tout, chaque mission possède un deadline que le freelance doit obligatoirement respecter. Il ne s’agit donc pas de CDI, mais de CDD dans la majorité des cas. C’est à l’issue de cette mission qu’il recevra sa rémunération.

Quel statut juridique choisir en tant que freelance ?

Étant donné que le travail en freelance est un acte légal, il est obligatoire d’opter pour un statut juridique. Rappelons que le travail indépendant est différent du statut de salarié. Elle se rapproche plus de la création d’entreprise ou vous pouvez être indépendant dans vos choix et actions.

Dans tous les cas, concernant le statut juridique des auto-entrepreneurs, de nombreux choix sont à disposition à ce niveau.

Le statut auto-entrepreneur

Ce régime des travailleurs aussi appelé micro-entreprise est particulièrement intéressant pour les freelances. Créé en 2009, ce statut s’adresse aux personnes déclarées en tant qu’entrepreneur individuel.

L’entreprise individuelle

Outre le choix d’être un micro-entrepreneur, le choix de l’entreprise individuelle permet aussi de travailler en toute indépendance. On parle du statut juridique EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Avec cette option, l’entrepreneur doit diviser son patrimoine en deux (patrimoine personnel et professionnel). On parle de la création d’un patrimoine d’affectation.

La société unipersonnelle

Vous pouvez également démarrer une activité dans une solution indépendante en optant pour une société unipersonnelle. Ici, les choix sont nombreux comme une SASU ou encore une EURL.

Le portage salarial

Le régime du portage salarial est défini par l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015. Il s’agit d’une relation contractuelle entre 3 parties à savoir la société de portage salarial, le porté ou salarié et la société cliente.

Généralités sur le freelance informatique 

Bien entendu, le freelance dans le domaine informatique fait partie des incontournables actuellement.

Le freelance informatique n’est en rien pareil au salariat en entreprise. Il est différent par son statut administratif et sa relation avec son client et ses clients potentiels. À ce titre, on peut noter l’absence de lien de subordination qui caractérise habituellement une relation salarié-employeur.

Généralement, un travail en indépendant dans le domaine informatique se fait auprès des entreprises. Ses choix sont donc multiples dans son contrat de travail. Par exemple, il peut proposer ses services pour des petites structures, être consultant pour une entreprise ou être un renfort pour un projet informatique ponctuel.

Ses missions touchent différents domaines :

  • La sécurité réseau
  • Le web
  • Les bases de données
  • Le développement
  • L’intégration logicielle 
  • L’intelligence artificielle

Dans tous les cas, un freelance en informatique peut travailler à son compte et garantir des prestations de haute qualité !

Guillaume Lepercq
Guillaume Lepercqhttps://www.freelancerepublik.com
Cofondateur de FreelanceRepublik. Je suis passionné par l'univers freelance, le futur du travail, la tech et les startup !

Partager cet article

Newsletter

Les derniers articles

Savoir fixer ses tarifs et estimer sa rentabilité quand on est freelance

Le temps du freelance est précieux car en tant que travailleur indépendant, il consacre souvent beaucoup de temps à son activité et à la...

Comment se créer un portfolio avec le README GitHub

Si GitHub est un outil bien connu des développeurs ; il en est des fonctionnalités qui le sont moins. Par exemple, et c'est le...

Le devis du freelance

Établir un accord commercial avec ses clients peut revêtir différentes formes. Il est parfois nécessaire de rédiger un document officiel tel qu’un contrat de...

Gérer ses relations clients pendant la crise quand on est freelance

Bien que de plus en plus de salariés aspirent à se lancer dans une activité indépendante, le projet semble souvent trop risqué pour être...

Sébastien Souphron : « La flexibilité que m’offre le freelance m’a permis de créer un organisme de formation »

Sébastien Souphron a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks pour nous parler de son expérience du freelancing. Il nous explique ce qui l'a...

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Missions Freelance !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances : Trouvez une mission !

Comme plus de 3000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent. 90% de vos entretiens se transforment en missions sur FreelanceRepublik.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici