FreelanceTalks

Menu

Trouver des missions freelance… grâce aux agences web – Partie 2

Pour nombre de développeurs indépendants, trouver des missions freelance est la partie la plus compliquée de leur activité. Vous rencontrez des difficultés à signer de nouveaux clients ? Vos périodes de creux entre deux contrats s’éternisent ? Peut-être pouvez-vous proposer vos services à une agence web !

Dans mon dernier article, je vous présentais les principaux avantages et inconvénients d’une collaboration entre une agence et un freelance. Aujourd’hui, passons à la partie concrète !

Voyons donc comment trouver la bonne agence web à qui proposer vos services et comment la séduire, mais aussi les questions à se poser avant de commencer une nouvelle mission freelance.

Comment trouver une agence web ?

La première chose à faire est de sélectionner les agences web avec lesquelles vous aimeriez travailler. Mieux vaut en effet en cibler plusieurs dans un premier temps, afin de mettre toutes les chances de votre côté.

1)    Lister toutes les agences web proches de chez vous

Pour cela, rendez-vous simplement sur l’annuaire des Pages Jaunes ou encore celui de La Poste. Faites une recherche par mot clé et sélectionnez votre zone géographique (l’idéal étant bien sûr de travailler avec une agence proche de chez vous).

N’hésitez pas à tester plusieurs termes, par exemple « agence web », « agence de communication » ou même « agence webmarketing » par exemple.

Créez-vous un tableur excel, et notez le nom et les coordonnées de toutes les agences que vous avez trouvé.

2)    Premier filtre : leur site internet

Vous devrez à priori disposer d’une liste assez conséquente, surtout si vous habitez dans une grande ville.

Pour faire un premier tri, rendez-vous simplement sur leur site internet. Regardez les services qu’ils proposent, leurs réalisations, leur équipe… Puis posez-vous quelques questions :

  • Vos compétences sont-elles en adéquation avec leurs services ? Si non, vous pouvez d’ores et déjà la rayer de votre liste.
  • L’agence a-t-elle l’air active, travaille-t-elle plutôt pour de gros clients ou pour des TPE et associations ?
  • S’il y a très peu de réalisations, à des dates espacées, et qu’il s’agit principalement de sites pour des petites entreprises / associations, à priori vous pouvez passer votre chemin. Il s’agit probablement d’une trop petite agence pour qu’elle soit intéressée par vos services (attention tout de même, cela n’est pas toujours vrai, et une bonne opportunité peut se présenter partout).
  •  L’agence recrute-elle en ce moment, ou a-t-elle une page de recrutement quelque part sur son site ? Si oui, notez-le bien sur votre document excel, c’est un excellent signe pour vous car cela veut dire que l’agence est prospère et se développe. Si en plus l’offre d’emploi correspond à votre profil, c’est encore mieux !

Pour le reste, c’est au feeling. A vous de voir si l’image véhiculée par l’agence vous séduit ou non, et si elle vous donne envie ou non de travailler avec eux.

3)    2ème filtre : la fiche de l’entreprise

Ensuite, allez sur le site Societe.com puis recherchez une à une les agences web de votre liste. Vous obtiendrez alors quelques informations intéressantes sur l’entreprise, et notamment :

  • Le capital : un capital trop faible peut signifier une entreprise avec peu de moyens ;
  • L’effectif : retirez de votre les entreprises ayant moins de 5 salariés (sauf si vous savez qu’elles recrutent), à priori leurs finances sont réduites et vous aurez moins de chance d’être accepté ;
  • Si le chiffre d’affaires et les bénéfices / pertes sont saisis, cela peut également vous donner une bonne indication.

Le but de cette opération est de ne conserver que les entreprises rentables, qui auront à priori les moyens de s’offrir vos services. D’ailleurs je ne saurai que trop vous conseiller de faire ce type de recherche avant de démarcher un client potentiel, ne serait-ce que pour vous donner une indication sur sa solvabilité.

Bien évidemment, les chiffres restent des chiffres. Ils ne sont en aucun cas une science exacte, et certaines toutes petites entreprises pourraient vous offrir de bien meilleures opportunités que des plus grosses.

Mais d’une manière générale, vos chances seront plus élevées avec une entreprise comptant une dizaine de salariés, qu’avec une entreprise avec 0 ou 1 salarié. Mieux vaut donc concentrer vos efforts sur elles dans un premier temps !

Comment proposer vos services de développeur freelance à une agence web ?

Avant toute chose, notez bien que les agences web reçoivent beaucoup de demandes de ce type. Aussi bien de la part de développeurs freelances français que d’agences low cost situées à l’étranger d’ailleurs.

Dans ma propre agence web, j’en reçois une quinzaine par an. Et pourtant, nous ne sommes pas très connus ! Je suppose que les grosses agences en reçoivent bien plus.

Cela dit, ce n’est pas parce qu’il y a de la concurrence que vous devez laisser tomber avant même d’avoir essayé. En revanche, cela doit vous pousser à faire une candidature d’exception.

Mais du coup, comment réussir sa candidature ?

1) Préparez vos outils

Si vous n’avez pas encore de portfolio, c’est le moment où jamais de vous en créer un. Un site vitrine réussi est le meilleur commercial du développeur freelance !

A ce propos, je vous invite à (re)lire notre article « Freelance développeur : trouvez des missions grâce à votre portfolio ! ». Vous y retrouverez toutes les choses essentielles à mentionner sur votre site.

Optez pour un design moderne et original, qui saura mettre vos compétences et votre expérience en valeur. N’hésitez pas à l’équiper d’une partie blog, dans laquelle vous publierez régulièrement des articles pour assoir votre expertise.

Préparez également une plaquette numérique au design léché, dans lequel vous vous présenterez en quelques mots, indiquerez vos domaines d’expertise ainsi que toutes vos coordonnées (mail et téléphone bien sûr, mais aussi adresse physique et liens vers votre site professionnel et réseaux sociaux).

Ce document PDF sera mis en pièce jointe à chaque candidature que vous enverrez afin d’attirer leur attention et de leur donner envie d’en savoir plus sur vous.

Note : cette plaquette peut tout à fait être également utilisée lorsque vous démarchez des clients.

2)    Utilisez les réseaux sociaux

Avant de proposer officiellement vos services à une agence web, n’hésitez pas dans un premier temps à recourir à une approche plus discrète.

Aimez ses profils sur les réseaux sociaux, puis partagez et commentez certains de ses posts. Nul besoin d’en faire des caisses, restez pro en toutes circonstances. L’objectif est simplement de leur montrer que vous existez.

Et qui sait, peut-être auront-ils envie d’en savoir plus sur vous, et se rendront à leur tour sur votre site portfolio ou vous suivrons sur les réseaux sociaux ? Si vous y parvenez, la prise de contact en sera nettement facilité.

Bien évidemment, pour que cela fonctionne vous devez vous-même publier régulièrement du contenu de qualité susceptible de les intéresser, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur votre blog.

3)    Contactez le responsable

Vous voilà enfin prêt à contacter directement le responsable ! Pour savoir de qui il s’agit, rendez-vous sur le site de l’agence, sur sa page Linkedin ou tout simplement sur la fiche de l’entreprise sur le site Societe.com dont nous avons parlé plus haut.

Contactez-le par mail dans un premier temps, en lui envoyant :

  • Une présentation de vous, de votre expérience et de vos compétences ;
  • Mais aussi la raison pour laquelle vous avez sélectionné cette agence, pourquoi vous souhaitez travailler avec elle et ce que vous pouvez lui apporter ;
  • Quelques références de missions que vous avez réalisé et qui entrent dans le champ d’activité de l’agence ;
  • Vos disponibilités : combien de jours par semaine êtes-vous disponible, est-ce que vous pratiquez uniquement le télétravail ou est-ce que vous acceptez de travailler dans leur locaux (ponctuellement ou non) ;
  • La plaquette PDF que vous avez préparé en pièce jointe pour récapituler tout cela, et faire bonne impression.

Bien évidemment, la qualité de votre français doit être irréprochable. N’hésitez pas à vous faire relire par un proche si nécessaire.

4)    La relance

Si après quelques jours vous n’avez pas eu de réponse de sa part, n’hésitez pas à le relancer.

Ce peut être de nouveau par mail, ou bien par téléphone si vous avez son numéro. Sinon, vous pouvez également y aller au culot, et vous rendre directement à l’agence pour tenter de le rencontrer.

Si vous optez pour cette dernière possibilité, n’hésitez pas à faire imprimer, sur du papier de qualité, votre plaquette ainsi que votre carte de visite afin de pouvoir les lui laisser.

Lors de la relance, présentez-vous à nouveau et demandez-lui s’il a eu l’occasion de prendre connaissance de votre premier email. Demandez-lui quand il serait disponible pour en discuter, pourquoi pas autour d’un café.

Travailler avec une agence web en tant que freelance : quelles modalités ?

Une agence web a accepté de collaborer avec vous ? Félicitations, c’est le début d’une belle aventure !

Mais avant de foncer sur votre première mission, n’oubliez pas discuter avec le responsable de toutes les modalités de votre collaboration, et à les formaliser par écrit, dans un contrat signé par les deux parties.

Quelques questions à se poser (liste non exhaustive) :

  • Le lieu : la mission devra-t-elle être effectuée dans les locaux de l’agence, dans ceux du client final ou bien en télétravail ?
  • Si vous êtes amené à travailleur dans leurs locaux, devrez-vous amener votre propre matériel, ou est-ce qu’il vous sera fourni ?
  • Des déplacements réguliers sont-ils prévus ?
  • Des briefings réguliers sont-ils prévus ? Sous quelle forme ? (réunion physique, discussion sur slack, conférence téléphonique…) ;
  • Pour quel système de tarification allez-vous opter ? A l’heure, à la journée, au forfait ? Pour quel montant et quelle durée ?
  • A quel rythme devrez-vous envoyer vos factures ? Mensuellement ? A la fin de chaque mission ?
  • Comment payent-ils ? Dès la réception de la facture, sous 30 jours, sous 60 jours, sous 90 jours (eh oui, ça existe encore)… ? Par chèque ou par virement bancaire ?
  • Quelles disponibilités devez-vous prévoir ? 1 jour par semaine, 2, 3, 4… ?
  • Devrez-vous travailler en marque blanche (c’est-à-dire sous le nom de l’agence) ? En d’autres termes, aurez-vous le droit de mettre votre propre entreprise en avant, ou devra-t-elle rester dans l’ombre de l’agence ?
  • Aurez-vous le droit d’ajouter cette réalisation à votre portfolio ?
  • Aurez-vous le droit de réutiliser tout ou partie des scripts réalisés dans le cadre de la mission, ou bien appartiennent-ils à l’agence ?
  • Serez-vous en contact direct avec le client ? Si oui, dans quelles conditions ?
  • Qui sera votre supérieur, ou à défaut la personne référente ?

Pensez également à bien définir les clauses permettant la rupture de contrat pour les deux parties, ainsi que l’éventuel préavis.

Il est fort probable que l’agence vous demande de signer une clause de non-concurrence, vous empêchant ainsi de démarcher ses clients pour votre propre entreprise.

Conclusion

Travailler pour une agence quand on est freelance permet généralement d’avoir plus facilement de nouveaux contrats, et donc de ne pas avoir besoin de démarcher (ou moins).

Cela étant, gardez bien à l’esprit qu’il est possible que l’agence se réserve une commission, voire même tente de négocier vos tarifs à la baisse. De plus, vous n’aurez pas forcément le choix de la mission sur laquelle vous allez travailler… Cela fait partie du jeu !

Si vous êtes déjà un développeur freelance très expérimenté et que vous recherchez des projets qui vous plaisent et qui sont bien rémunérés, la solution de l’agence web n’est pas forcément la plus adaptée pour vous.

Sans doute aurez-vous de meilleures opportunités en passant par une plateforme de freelances sélective, telle que FreelanceRepublik. En plus, elle est entièrement rémunérée par les clients : FreelanceRepublik est 100% gratuit pour les freelances !

Et vous, avez-vous déjà collaboré avec une agence web ? Racontez-nous en commentaire comment cela s’est passé ! 🙂

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note globale / 5. Nombre de votes

Puisque vous avez trouvé cet article utile ...

Partagez le sur les réseaux sociaux 🙂 !

A lire aussi:

  1. Freelance développeur : trouvez des missions grâce à votre portfolio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *