More

    Où trouver des clients quand on est développeur freelance ?

    Que vous soyez déjà développeur freelance ou que vous souhaitiez créer votre entreprise prochainement, vous serez tôt ou tard confronté à l’une des plus grandes problématiques du travailleur indépendant : la recherche de contrats.

    Comment trouver des clients quand on est freelance ? Dans cet article, je vous propose 12 pistes pour trouver de nouveaux contrats.

    #1 – Sollicitez votre entourage

    Pour bien débuter son activité de freelance (ou rebondir lors d’une période creuse), la solution la plus simple consiste à faire appel à son réseau.

    Pour cela, mettez tout votre entourage à contribution : votre famille bien sûr, mais aussi vos amis, vos anciens collègues et camarades de classe, et même vos anciens professeurs. L’un d’entre eux pourraient avoir besoin de vos services, ou connaître quelqu’un dans cette situation.

    Informez votre réseau de votre champ de compétence. Précisez quel type de clients vous recherchez. Vous pouvez également leur demander de partager le lien de votre site internet sur leurs réseaux sociaux, et même de vous laisser une recommandation sur Linkedin.

    Laissez aux intéressés plusieurs de vos cartes de visite afin qu’ils puissent en distribuer si l’occasion venait à se présenter.

    #2 – Démarchez des entreprises

    Bien évidemment, le démarchage est la méthode la plus connue.

    Le principe est simple : il s’agit de contacter (par mail, téléphone, courrier ou de visu) des entreprises dans le but de leur présenter vos offres et services. Ceci dans l’espoir, bien sûr, de les convaincre de faire appel à vous.

    Nous aurons l’occasion de revenir plus en profondeur sur ce sujet dans de futurs articles. Néanmoins, voici quelques conseils pour bien prospecter :

    • Faites une liste des entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler ;
    • Déduisez-en votre cœur de cible et créez un ou plusieurs personas pour les représenter ;
    • Rédigez des argumentaires de vente spécialement adressés à ces personas ;
    • Contactez lesdites entreprises (et d’autres similaires) pour leur proposer vos services. Pour cela, référez-vous à votre argumentaire de vente et optimisez vos chances de réponse en proposant une solution personnalisée ;
    • Relancez-les au bout de quelques jours si nécessaire.

    Attention toutefois : avec la nouvelle norme RGPD, vous ne pouvez pas créer de base de données contenant les mails de prospects qui ne vous ont pas implicitement donné leur accord pour les contacter.

    A noter que vous pouvez également utiliser le service Sales Solutions proposé par Linkedin afin de vous mettre directement en contact avec les responsables des entreprises que vous visez.

    #3 – Ne négligez pas les sites d’offres d’emploi

    Les freelances n’y pensent pas souvent et pourtant, les sites d’offres d’emploi sont un véritable vivier de contrats potentiels. En informatique notamment, un très grand nombre d’entreprises peinent à recruter tant la demande est forte.

    A lire aussi : Le freelance va-t-il remplacer le développeur en CDI ?

    Identifiez les entreprises qui recrutent, puis contactez-les pour leur proposer vos services en tant que freelance. Certaines d’entre elles pourraient être tentées de faire appel à vous en attendant de recruter.

    Les sites d’offres d’emploi proposent généralement de vous envoyer des alertes lorsque de nouvelles annonces sont publiées. N’hésitez pas à recourir à cet outil pour gagner du temps !

    A noter que sur ces mêmes sites, il est bien souvent possible de filtrer par type de contrat. Si beaucoup optent pour les classiques stage / CDD / CDI, vous pourrez également y trouver quelques contrats freelance.

    #4 – Trouvez un partenaire freelance

    Pour trouver de nouveaux contrats, vous pouvez également vous « associer » avec un autre freelance.

    Trouvez quelqu’un de confiance, qui a des compétences complémentaires aux vôtres. Par exemple, un développeur freelance peut collaborer avec un webdesigner ou un rédacteur freelance.

    L’idée c’est de faire appel à l’autre lorsque l’on trouve une nouvelle mission, et même, pourquoi pas, de démarcher ensemble des entreprises afin de gagner en crédibilité.

    Vous recevez une demande de devis que vous ne pouvez assurer ? Plutôt que d’accepter toutes les missions et prendre le risque de bâcler le travail, n’hésitez pas à rediriger votre prospect vers votre partenaire. Ce dernier n’hésitera pas à vous renvoyer l’ascenseur le moment venu !

    J’ai moi-même eu recours à cette solution à plusieurs reprises, et j’ai toujours trouvé les collaborations très enrichissantes. Attention toutefois à sélectionner le bon freelance : rien de pire en effet que de voir son « partenaire » manquer de professionnalisme lors de la réalisation du projet.

    Pour bien choisir votre partenaire freelance, n’hésitez pas à vous mettre vous-même dans la peau d’un recruteur !

    #5 – Soignez votre portfolio

    Le saviez-vous ? Le portfolio est le meilleur commercial du freelance !

    Bien qu’il soit tout à fait possible de réussir professionnellement sans portfolio, les choses sont nettement facilitées lorsque vous avez un site de qualité à présenter à vos prospects. Et s’il est bien référencé, ce sont des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes qui s’y rendront chaque jour.

    Mais pour que votre site attire du trafic et, surtout, le convertisse, vous devrez vous y impliquer. Design moderne et de qualité, textes clairs et incisifs, illustrations originales, boutons call to action en évidence, exemples de réalisations, témoignages de clients, blog régulièrement mis à jour avec de nouveaux contenus…

    Avoir un portfolio de qualité représente beaucoup de travail sur le long terme. N’hésitez pas à y réserver un créneau chaque semaine dans votre emploi du temps.

    A lire aussi : Freelance développeur : trouvez des missions grâce à votre portfolio

    #6 – Pensez au guest-blogging

    Vous avez un portfolio mais peu de trafic ? Avez-vous pensé au guest-blogging ?

    Comme son nom l’indique, il s’agit de contacter le propriétaire d’un blog et de lui proposer d’y publier l’un de vos articles inédits. Vous en profiterez, bien sûr, pour glisser dans votre article fraîchement rédigé un lien vers votre propre site.

    Un arrangement gagnant-gagnant !

    Pour que cette opération soit rentable pour vous, il va sans dire que votre article devra être de qualité. La cible du blog (et votre article) doit en outre être en corrélation avec votre propre cible : inutile de publier un comparatif des meilleurs appareils à raclette si vous vendez des applications mobiles !

    #7 – Soyez actifs sur les réseaux sociaux

    Difficile aujourd’hui de se passer des réseaux sociaux pour son activité professionnelle. Vous vous en doutez, il ne s’agit pas de poster des selfies ou de raconter vos états d’âme, mais bien d’assoir votre image de marque.

    Twitter, Facebook, Linkedin… Tous ces réseaux peuvent véritablement devenir vos alliés. A condition, de bien savoir vous en servir !

    Par exemple, sur Linkedin vous pouvez rejoindre des groupes thématiques. Publiez-y des commentaires pertinents pour aider d’autres personnes, et ainsi prouver votre expertise. Sur Facebook, créez une page pour votre entreprise et fédérez une communauté autour de votre marque. Utilisez Twitter pour faire de la veille et partager vos résultats. Recourez à Youtube pour publier des tutoriels vidéos et donner une image moderne à votre entreprise. Et ainsi de suite !

    Attention toutefois car les réseaux sociaux sont très vite chronophages… Restreignez votre activité à ceux qui ont le plus de chances d’être fréquentés par votre cible.

    #8 – Non, les forums ne sont pas morts !

    Il est vrai que depuis l’essor des réseaux sociaux, beaucoup de forums sont en perte de vitesse. Mais certains d’entre eux sont encore très actifs, et pourraient même vous aider à trouver votre prochaine mission.

    Prenez quelques heures pour sélectionner les forums qui auraient le plus de chances d’être fréquentés par votre cible. Ne conservez que les plus actifs d’entre eux (inutile de perdre du temps sur des forums désertiques, à moins éventuellement qu’ils soient particulièrement bien positionnés sur des requêtes clés).

    Inscrivez-vous sur les forums de votre sélection et créez un profil détaillé, en n’oubliant pas bien sûr de laisser un lien vers votre portfolio dans votre signature. Ensuite, consacrez une ou deux heures chaque semaine à la publication de messages sur lesdits forums.

    Bien évidemment, le but n’est pas d’y faire étalage de votre vie privée, mais plutôt de démontrer votre expertise en aidant et conseillant gratuitement les membres de la communauté. Certains d’entre eux auront peut-être un jour besoin d’un professionnel… et n’hésiteront pas à faire appel à vous si vous leur avez fait forte impression !

    #9 – Optez pour les plateformes pour freelances

    Ces plateformes sont un endroit incontournable pour bien des freelances. Lorsque j’ai débuté mon activité de développeur indépendant il y a 10 ans, elles m’ont été vraiment très utiles (et le sont encore ponctuellement aujourd’hui).

    Il existe de nombreuses plateformes. Certaines sont ouvertes à tous les freelances, d’autres sont spécialisées dans un domaine en particulier comme par exemple FreelanceRepublik, qui est réservé aux développeurs et chefs de projet. Et pas n’importe lesquels d’ailleurs : les meilleurs !

    Le fonctionnement général varie d’une plateforme à l’autre. Parfois c’est au freelance de contacter le porteur de projet, parfois c’est l’inverse. Parfois même les freelances sont mis en compétition entre eux.

    Enfin, certaines sont payantes (abonnement, commission…), d’autres, comme FreelanceRepublik, sont gratuites pour les freelances.

    Utilisez notre comparatif des plateformes freelance pour savoir laquelle est la plus adaptée à votre profil !

    #10 – Osez la campagne publicitaire

    Parfois pour gagner de l’argent il est indispensable… d’en dépenser ! Si les campagnes publicitaires télévisées ou radio sont très onéreuses, Internet reste en revanche accessible à toutes les bourses.

    Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram… La majorité des réseaux sociaux permettent de diffuser des annonces. Vous pouvez également envisager d’acheter des liens sponsorisés sur Google afin que votre entreprise apparaisse dans les résultats du moteur de recherche sur des requêtes ciblées.

    Attention : pour que votre campagne publicitaire soit efficace, vous devez tout d’abord bien connaître votre cible. Adaptez votre discours à votre cible, et faites rediriger le lien non pas sur la page d’accueil de votre portfolio mais plutôt sur une landing page spécialement conçue pour elle.

    #11 – Déconnectez-vous !

    En tant que développeur ou chef de projet freelance, il est tout à fait normal de songer dans un premier temps aux solutions « online » pour trouver de nouveaux clients. Mais avez-vous essayé les solutions « offline » ?

    Le principe est simple : il s’agit de vous rendre à un événement (networking, salon, conférence…) qui pourrait vous permettre de rencontrer des personnes potentiellement intéressées par ce que vous proposez.

    Soyez ouvert et à l’affut d’opportunités. Établissez le contact, expliquez en quelques mots ce que vous faites et essayez d’apporter un conseil ou des solutions aux personnes que vous rencontrez. Surtout, n’oubliez pas de leur laisser votre carte de visite afin qu’ils puissent vous recontacter par la suite.

    #12 – Et vos anciens clients alors ?

    Je l’avais déjà évoqué dans un article sur la fidélisation : les anciens clients ne sont surtout pas à négliger dans la recherche de nouveaux contrats.

    En effet, ils vous connaissent déjà et vous ont déjà accordé leur confiance. Si votre collaboration s’est bien déroulée, il y a fort à parier qu’ils accepteront de réitérer l’expérience.

    Et si vous les recontactiez ? Prenez des nouvelles de leur projet et voyez si vous pouvez les aider d’une quelconque manière. Vous pouvez également leur demander de vous mettre en contact avec leur propre réseau professionnel : dans l’entrepreneuriat plus qu’ailleurs, qui ne tente rien n’a rien !

    Conclusion sur les meilleures façons de trouver des contrats en tant que freelance

    Notre tour d’horizon des meilleures façons de trouver des clients en tant que freelance informatique est terminé !

    Nous vous y avons proposé des méthodes online et offline, majoritairement gratuites. Certaines permettent d’obtenir des résultats sur du court terme, d’autres s’envisagent plutôt à long terme.

    Quoi qu’il en soit, toutes peuvent s’avérer fructueuses, que ce soit lorsque vous démarrez une activité de freelance ou lorsque vous avez déjà plusieurs années d’expérience derrière vous.

    Et vous, quelles sont vos méthodes préférées ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience via les commentaires !

    Recent Articles

    Retour d’expérience : Amin, Développeur Freelance Java

    Retour d’expérience Peux-tu décrire ton expérience sur FreelanceRepublik ? L'expérience FreelanceRepublik est unique en son genre. C'est une structure composé de personnes qui connaissent très bien le métier...

    Achats de prestations intellectuelles : le guide référent pour trouver vos freelances

    Dans le secteur de l’informatique, la France compte plus de 53 000 travailleurs non salariés, soit environ 12%. Et les freelances...

    Mathieu de Gouville : « La culture de la programmation informatique est encore trop élitiste »

    Quelle est la réalité du métier de développeur web ? Comment trouver des missions freelance ? Quels outils utiliser en freelance ?...

    Content intelligence : comment l’exploiter

    Mais qu’est-ce que c’est que la content intelligence ? On en parle aussi comme intelligence de contenu, content marketing ou encore marketing intelligence....

    Tout savoir sur l’ACRE (anciennement ACCRE)

    L’ACRE est une aide de l’État, au travers du Pôle Emploi, qui s’adresse aux créateurs et repreneurs d’entreprise. Mise en place en mai 2009,...

    Related Stories

    Leave A Reply

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Stay on op - Ge the daily news in your inbox